Et je sais bien que tu sur kiffe ma laïfe! avoue que tu m’aimes! Que tu m’idolâtres! Que tu me vénères, mon ami lecteur!

Je le vois au fond de tes yeux! je devine que tu ne peux plus te passer de moi et que, sans mes jeux de mots foireux et mes vannes à la con, tu serais cap de te petit suicider!

Oui, je le sens bien, ami lecteur… Que je suis indispensable! Bien évidemment!

Tu ne me le dis pas mais je le sens quand même! Je vois tout je te signale au fluor! Si, si dans ton regard, ça coule de source c’est Cristaline que tu me kiffes vegra!

Ne dis rien! J’ai bien constaté, ami lecteur, que tu fais un déni! Tu te mens! Tu te caches la vérité vraie que je suis ta déesse vivante! Tu te dis que non mais si en fait!

Mouhahahahahahaha rire démoniaque

Je suis dans ton esprit à chaque seconde! Je suis le cerbère de la porte et toi qui es tu! Je suis là, toujours près de toi! Attention Benjamin derrière toi!

Ma modestie légendaire fait que je ne veux pas me mettre en avant! Je ne veux pas te faire de l’ombre, je ne peux pas, tu es trop nombreux!

Tu sais que je t’aime, mais parfois, j’ai besoin de repos! Je ne peux assouvir les désirs de tout le monde! Encore une fois tu es trop nombreux!

Non, ne pleure pas! Jamais tu ne trouveras mieux que moi, j’en ai conscience, mais tu auras au moins une pâle copie! Certes, tu ne seras pas satisfait bien longtemps mais c’est mieux que rien! Je ne peux pas être partout!

Sais tu, mon ami lecteur, que la blague est sortie tout droit de ma cuisse gauche!

Ne me remercie pas! Ces cinq minutes de jouissance à me lire sont cadeaux!

Je suis d’humeur généreuse ce soir!