Oué bon ok, je suis vulgaire, j’avoue.

Mais j’aime ça en vrai.

Les gros mots et moi, on est super potes! Ils m’aiment, et je les aime! Le hic, c’est que depuis que j’ai des machins en viande genre des mioches quoi, bah faut que je fasse vachement gaffe à ce que je dis…

Mais crois moi, c’est hyper dur!

Nan parce que pour moi, les gros mots, c’est ma deuxième langue maternelle! Et je maîtrise le langage sur le bout de la langue si j’ose dire!

« Pu… réééee Chucky, pour la énième fois, arrête de dessiner sur ton lit bord…mer…credi! »

« Mais put… euh Pollux, tu vas éteindre cette salop…  console à la c.. noix put… euh zuteuu! »

C’est hardos de la chatte moi j’dis! Faut pas faire de faux pas parce que sinon, les mioches, ils ne se gênent pas pour relever le bordel et tout répéter!

Faut vraiment que je fasse des putain d’enculés d’efforts quand même!

Mais ce que je kiffe le plus du plus, c’est sortir des horreurs quand je suis fringué comme une bourgeoise. J’adore le langage de charretier, et j’adore quand c’est trash!

Je ne sais pas faire des phrases sans dire bordel de merde ou bite au cul…

En ce moment, je dis bordel à cul à tout va. Je trouve ça cool.

« Bordel à cul, j’ai plus de dentifrice! »

« Rââ, il pleut bordel à cul! »

« Putain de bordel à cul, ça arrache tes croques au chèvre! »

« Mais quel bordel à cul putain! »

Oui, je dis putain aussi… J’aime bien.

Oui, je sais être classe et distinguée!

Et il y a une autre constante dans les gros mots. C’est les gros mots en voiture. Moi, quand je conduis, je suis encore plus vulgaire que d’habitude. Oué c’est possible oué! Et en général, quand je commence à gueuler des insanités en voiture, le moindre truc va me rende hysterique du gros mots et je vais sortir les pire horreurs pour rien.

« Mais tu va bouger ton gros cul, connasse de vielle peau! »

« Eh toi gros batard, c’est limité à 50 bordel pas à 30 connard! »

« mais dégage de ma place la poufiasse, oui toi avec ton enculé de mari! »

Bon parfois, j’oublie que je ne suis pas seul dans la voiture… Et ça, c’est con parce que du coup, ça répète derrière…

Faut vraiment que je fasse gaffe à ce que je dis. Genre j’veux pas être l’anus qui dit à la bouche qu’elle pue. faites ce que je dis, pas ce que je fais! Mère indigne, oué je sais.

P.S: Bordel à cul, j’ai écrit plein de saloperies sur mon blog…

P.S2: Putain, c’est bon, ça défoule…

P.S3: Vous m’aimez quand même?