J’ai passé quinze jours de pure folie niveau boulot. C’est bien la première fois de ma vie que je bosse autant en si peu de temps!

C’est bien simple, j’ai pas arrêté de bosser!

Déjà à mon boulot à moi que j’ai, fallait préparer les vendanges, embaucher la main d’oeuvre, établir la quarantaine de contrats de travail, faire toutes les déclarations en tout genre liées aux vendanges et crois moi, il y en a!… On prépare les vendanges depuis deux mois mais la semaine avant le départ, c’est une pure folie! On court, on court!

Et faut aussi gérer les clients qui débarquent, les commandes et l’administratif habituel.

Le premier jour des vendanges, on s’est tapé une averse de dingue! 16ml de pluie en quelques heures! Les cueilleurs étaient trempés jusqu’aux os et moi j’étais bien contente d’être dans mon bureau!

Nous avons commencé un vendredi. Moi, à 17h, j’étais en week end. Sauf que non en fait, j’ai passé mes deux jours de repos aux vignes, avec Belle môman et consorts, à couper du raisins et avec une Chucky qui nous apportait les paniers vides et qui courait dans les routes de vignes.

Le lundi matin, retour au boulot dans la joie et la bonne humeur. Je suis crevée, je vais décéder de fatigue… Et c’est encore une semaine de dingue qui commence! Je sais déjà que je vais bosser le samedi voir le dimanche, car selon le jour où les cueilleurs auront fini, il faudra faire leurs paies…

 

La semaine se passe sans encombres, il fait beau et pas trop chaud donc les cueilleurs avancent vite, très vite. Si vite que finalement, ils vont finir le vendredi! Ils sont tous logés chez nous et ils viennent du Nord, de l’Aisne et de la Somme. Ils vont repartir le samedi après manger, ce qui va me laisser le samedi matin pour tout faire, ça me va bien!

Sauf que, ils ont tous décidé de partir le vendredi soir après le repas, finalement…

Je suis rentrée chez moi à 21h30…. Mais au moins, je n’ai pas besoin de bosser le samedi!

Une semaine plus tard, je ne me suis toujours pas remise de mes deux semaines de boulot intense!

Je dors comme une masse, je me couche à 22h et je m’endors en moins de deux!

Cette semaine était bien intense aussi! J’ai bossé comme une damnée pour que tout soit carré! J’ai fait déclarations, sur déclarations! Dans le monde du Champagne, tout est hyper réglementé et il faut sans cesse rendre des comptes et ils sont pas féeriques, crois moi que ce soit aux douanes, au SGV (Syndicat Général des Vignerons), au CIVC (Comité Interprofessionnel des Vins de Champagne), bref, tout ce qu’on fait, nous sommes obligés de le déclarer et de le justifier!

Là, je suis en week end! Et je vais me reposer, et je vais oublier tous ces chiffres et tous ces raisins! Enfin au moins jusqu’à la semaine prochaine…

J’ai jamais autant bossé de ma vie en si peu de temps! Mais en même temps, j’ai kiffé come disent les jeunes!

J’ai grave kiffé et je sais maintenant que j’ai enfin trouvé le boulot qui me correspond et qui me plait vraiment! C’est pas trop tôt au bout de 12 ans de vie active!