C’est une grande question! Doit on aimer se parents parce qu »ils sont nos parents? est on obligé de les aimer sous prétexte qu’ils nous on donner la vie? Sommes nous sûrs de les aimer à vie?

Je ne crois pas…

L’amour parental est immuable, c’est certain, mais je pense qu’on ne peux pas aimer ses parents toutes sa vie. Il y a forcement des moments ou on ne les aime plus, voir on les déteste!

Je ne parle pas de l’adolescence. Cette période pourrie ou tu trouve ta mère débile et ton père has-been, et tu les hais si jamais ils osent te priver de consoles de jeux…

En devenant maman, je me suis rendue compte de la difficulté de ce boulot! J’ai compris beaucoup de choses et je me suis rendue compte que les erreurs de ma mère, bah j’allais faire les même!

J’aime ma mère? Je n’en sais rien. pour le moment, je ne sais pas. Depuis un an et demi, je n’ai pas de nouvelles, je ne sais pas ce qu’elle devient,  et ça je l’ai voulu. Il fallait que je me protège et que je protège mes enfants d’elle. je voulais m’éloigner de ses problèmes psychologiques. j’en avais assez d’être devenue sa canne alors que j’ai été son boulet toute ma vie. J’en avais assez de subir ses mensonges et de la défendre et me justifier auprès de tout le monde.

Depuis un an et demi, j’ai tout entendu. Que j’avais abandonné ma mère. Que je devais avoir honte. Que j’étais égoïste.

Pensez ce que vous voulez, j’men fiche. j’ai l’habitude, depuis un an et demi, on m’en colle plein la tronche.

On m’en colle plein la tronche parce que ses mensonges sont lus forts que mes vérités….

Est ce égoïste de vouloir le meilleur pour ses enfants? Depuis dix ans, j’essaye de faire le mieux possible pour eux. Malgré mes nombreuses erreurs, mes échecs personnels, mes mauvais choix. On fait tous des erreurs, mais en général, on en sort grandi et on ne recommence pas les mêmes fautes. Je ne sais pas si elle se rend pas compte de ce qu’elle fait. Pourquoi ne voit elle pas qu’elle fait du mal à beaucoup de monde? Pourquoi renouvelle t-elle ses actions?

Est ce que j’ai honte? Surement pas! J’ai fait tout mon possible pour l’aider, malgré les nombreux problèmes autres que j’avais. Et en retour, j’ai eu le droit d’aller me faire foutre. Alors non, je n’ai pas honte, j’ai la conscience tranquille en ce qui me concerne.

Je ne suis pas parfaite, ma mère non plus. Je ne voulais pas devenir comme elle.

J’ai du faire ce choix parce que j’étais en train de prendre le même chemin qu’elle. Je ne suis pas comme elle. Je ne fuis pas. Je vais de l’avant.

Je ne suis certainement pas reine de vertu, et je ne suis certainement pas parfaite. mais j’espère au moins faire le mieux pour mes enfants, mon homme et moi.

Traite moi de sans coeur, de ce que tu veux, mais je n’aime pas ma mère. Elle m’a fait trop de mal. Elle m’a brisé le coeur. Elle m’a beaucoup fait pleurer. Elle n’a pas hésiter à utiliser mes enfants comme bouclier. Elle n’aime pas ma fille. Ces dernières choses, je ne lui pardonnerai jamais!

Et comment je peux me reconstruire alors qu’elle est partout! Amie avec tous mes amis, elle squatte tous les meetings de 2cv où je vais…. Un an et demi pour faire le deuil et je n’y arrive pas parce qu’elle est toujours là…

Je ne vais pas me forcer à aimer quelqu’un sous prétexte qu’elle est ma mère et qu’elle m’a élevée dans la galère. Je la respecte, mais pour l’instant, c’est le seul sentiment que j’ai envers elle.

Peut être un jour, ça reviendra et je l’aimerai à nouveau. Mais pour l’instant, ce jour semble très loin.