Aujourd’hui, un billet qui date de 2010 dans lequel je raconte ma laïfe de trop pas de bol girl…

 

Ba maintenant que tu me connais tu peux crâner… Nan parce que c’est pas donné à tout le monde de connaître la fille qui fait des pâtes à la bolo enroulée dans un magnifique gilet en laine beige…

Oué je sais, ça fait un choc…

En vrai, j’me disais en préparant ma sauce bolo que j’étais quand même concon et que je cherchais les emmerdes. Mais malgré ça, je n’ai pas eu l’idée lumineuse d’enlever mon gilet.

Au moment de mixer la sauce avec mon plongeur ah ben oué quand je cherche les embrouilles, je fais pas semblant!, il y a eu quelques giclées de sauce. Sur le coup j’ai eu peur mais j’ai eu une chatte un bol monstrueux parce que les taches sont arrivées sur le tee-shirt!

Là tu vois?

Bref, j’étais contente de constater que j’étais pas si maladroite!

Fière comme un bar tabac, je décide de goûter ma sauce bolo histoire de voir si elle déchire ou bien. Laisse moi te dire qu’elle arrachait sa mère tellement elle était bonne!….. Mais hyper chaude!

Je me suis brûlé la langue au moins au troisième degré et j’ai lâché la cuillère qui s’est splashée dans le plat de sauce. A cet instant, j’ai tenté un magnifique retourné arrière tourne boulé pour éviter la sauce tueuse de gilet mais je me suis presque vautrée comme une merde version éléphant enceinte de sextuplés. Je dois la vie à la poignée du tiroir.

Dans la bataille, je n’ai pas pu éviter l’inévitable: la tâche!

Quelle superbe grimace! Actor studio brother!

Tu vois rien et c’est normal, j’ai couru comme une dingue pour nettoyer ça! Limite je suis montée dans l’évier…

Ensuite, pendant le repas, bah rien en fait j’ai juste avalé les pâtes comme si j’avais pas mangé depuis trois heures jours et là, j’ai juste envie de vomir tellement je me suis goinfrée….

Enfin, tout ça pour dire que ma vie est fascinante et pleine de suspens…. Et je sais que ça te passionne….