Depuis quelques mois, je suis dans une entreprise très populaire. J’ai beaucoup de collègues, environ 3 millions…

Nous sommes pas tous payés pareil parce que notre parton Monsieur Paul, se base sur notre passé. Certains ne sont même pas payés!

Parce que pour avoir notre « paye », il faut remplir des cases, correspondre à des critères et aussi accomplir quelques missions assez simples sur le papier.

En gros, nous devons rechercher notre futur emploi. Oui parce que Monsieur Paul veut licencier le plus possible de personnes. Alors il essaye de nous aider pour ça. Mais il a beaucoup de mal. Il a mis en place un système un peu pourrave et réquisitionné quelques « agents » pour nous aider dans cette tâche. Il n’a juste pas pensé que moins de 50000 personnes ne pouvaient en gérer 3 millons…

Du coup, les agents sont tellement peu nombreux que certains de mes collègues n’ont jamais vu celui qui leurs était attribué! Par exemple, dans mon cas, ma conseillère, je ne la vois jamais! Enfin si, on communique par mail tous les trois mois. A la limite, il faudrait qu’elle me mette une photo d’elle en pièce jointe, histoire de voir à quoi elle ressemble!

Et Monsieur Paul est un patron un peu radin parce que son mentor, son tôlier aka Tonton Gouvernement, lui serre un peu la vis avec une dotation d’environ 1,30 milliards d’euros. Heureusement que Monsieur Paul a des arguments commerciaux pour trouver des financements par d’autres moyens. Oui parce que sinon, non seulement nous n’aurions pas de « paye » mais en plus nous aurions encore moins d’outils pour trouver un job!

Il nous dit que c’est la crise, que les employeurs n’embauchent plus qu’il n’ont plus les moyens toussa toussa…

J’veux bien, mais la crise de l’emploi, c’est pas tout neuf! Ça fait des années que ça craint et les crises successives n’ont fait qu’accroître le problème!

Alors comment faire pour trouver un emploi…

Monsieur Paul a vu surgir de ces méandres des concurrents de l’emploi.

D’abord les boîtes d’interim qui ne proposaient que des emplois précaires, ce sont mis à faire du CDI à tout va!

Concurrence déloyale criait Monsieur Paul! Mais je crois qu’il n’a pas compris que nous ne lui faisions plus confiance et encore moins  depuis qu’il a fusionné! Oui il s’est marié avec lui même en fait. Une alliance entre un service public, l’ANPE qui aidait les demandeurs d’emploi à en trouver un (d’emploi), et une association l’ASSEDIC (oui c’est une assoc à la base) qui versait les allocations qu’il avait ponctionné aux entreprises au préalable.

Il pensait que ce mariage allait faciliter les choses. Sauf qu’il a oublié que ces agents, bah fallait tous les former! Nan parce que celui qui calcul les droits ne connaît pas forcement toutes les formations qu’il peut proposer par exemple.

Bref, c’est le bordel!

Du coup, mes collègues et moi nous sommes tournés vers d’autres entreprises spécialistes de l’emploi. Les cabinets de recrutement et autres sites d’annonces d’emploi ont pullulé et renforcé l’idée qu’on ne veut plus demander à Monsieur Paul de nous aider.

Mais Monsieur Paul, filou comme il est, a vu le coup venir et a accepté ce mariage de convenance afin que mes collègues et moi soyons obligé de passer par lui pour notre « paye »! C’est lui, maintenant qui a les pouvoirs sur ce point là!

Donc, mes 3 millions de collègues et moi, nous battons tous les jours pour les petites annoncent que Monsieur Paul nous jette en pitance parce que si nous ne faisons aucune démarche, nous risquons de ne plus toucher notre « paye »! Oui, c’est dans le contrat. C’est malin hein!

Bien sûr, la crise de l’emploi n’est pas uniquement sa faute! Noooon il n’est pas seul dans ce désastre! Bien qu’on lui colle tout sur le dos, c’est tellement pratique!

Bref, la crise de l’emploi que nous subissons depuis des années, bah ça ne va pas s’arranger! Et franchement, un ministre de l’emploi qui s’appelle Sapin, vous ne trouvez pas que c’est prémonitoire?

sapin

Personnellement je pense à me reconvertir. Je crois qu’un bout de trottoir peut se négocier pas trop cher…