Aujourd’hui, on parle rentrée. Mais regardons plutôt comment se déroule cette rentrée du côté des mamans et plus précisément  du côté des mamans désorganisées.

rentrée scolaireQuoi?! Mais on ne me dit rien aussi!

Pour ce faire, penchons nous sur la vie de Harmony B., 22 ans (bah quoi?!), mère de deux enfants de 12 et 6 ans. Un rentre en cinquième, l’autre en CP. (oui bon c’est moi quoi)

Pollux rentre en cinquième finger in the noze après avoir brillé lors de la sixième avec un magnifique 16,2 de moyenne accompagné de « félicitations ». Donc pour lui pas de soucis!
Chucky, elle, rentre en CP dans sa petite école de village avec ses 5 copains du même âge (oui, ils sont 6 en cp!) et dans une classe mixte avec les CE1 (qui sont deux cette année). Passage en CP réussi, puisqu’elle aussi a eu les félicitations du jury. Donc pour elle pas de soucis.

(Ces deux dernières phrases n’ont d’utilité que de crâner tellement mes gosses sont intelligents, malins, beaux et tout simplement les meilleurs hein!)

Tu vois bien que là, niveau scolarité, ça roule. Et pourtant, en off, c’est plutôt le bordel. Je suis comme qui dirait un boulet puissance mille assorti de deux mains gauches en mousse et affublé d’un cerveau de bulot blond avec des mèches caramel.* (suivez cet Asterix)

Autant tout dire, je suis la désolation de l’organisation. Je suis à la ramasse de la rentrée. Je suis la Nabilla de la rentrée**. Oui comme elle, j’ai pas compris… J’ai pas compris que j’avais deux mois pour préparer cette rentrée. Et même préparer cette année entière!

Mais alors c’est où que ça a merdé?

Je ne sais pas, j’ai du tomber dans une faille spatio-temporelle entre le 15 juillet et maintenant! Pourtant j’étais bien partie, j’avais acheté  un cartable, une trousse, des stylos, des cahiers. Tout était prêt!

Tout, sauf le « que faire des gosses en DEHORS de l’école! » Tu sais ce moment ou toi, t’es encore au boulot?

Ce qui me met dans une sacrée mouise. Trois jours avant la rentrée, je me suis rendue compte que je n’avais pas fait l’inscription au centre de loisirs du mercredi, alors que ça commence là, demain…
Hier matin, j’ai fait un calcul simple: Chucky à l’école quitte à 18h + Maman quitte aussi à 18h + maman a 30 minutes de route pour rentrer + papa qui n’a pas d’horaire + pas de nounou + la seule mamie qui habite loin + le seul papi qui vit avec la mamie + tous les potes qui bossent = ça va pas le faire!***

En plus, je rajoute des handicaps comme au golf! Il est 19h45 (enfin non pas quand là tout de suite mais là quand j’ai écrit ce billet), la veille de la rentrée. Aucune fringue pour demain n’est sortie. La bouffe n’est pas prête et même que ma sauce carbonara est en train de foirer, tant pis ça sera juste des pâtes). Et je n’ai pas mis mon réveil à la bonne heure.

Alors sur ce constat de la mort qui tue, j’ai décidé de faire comme si de rien n’était et advienne que pourra… Fuck le planning, on fera à l’arrache comme d’hab hein!

J’ai pris conscience qu’en fait, loin des clichés de mères indignes et imparfaites, je suis plutôt dans la lignée des femmes Barbara Gourde mais qui le vivent bien. J’ai l’habitude, j’ai toujours fait ça et j’ai toujours réussi à m’en sortir.

En fait, je suis bordélique, désorganisée, toujours en retard et j’ai une mémoire de poisson rouge (remenber le bulot, pareil mais en poisson). Mais je le vis bien et je ne suis pas stressée du gland bulbe. Même pas j’ai envie de me soigner. C’est un vrai art de vivre. L’art de vivre à l’arrache tout le temps. je vais sortir un livre tiens!****

J’en vois déjà qui saute derrière leurs écrans (oui toi là), qui me diront « haaaan mais comment est ce possible? Je serais trop en stresss », « au secours je vais mourir si ça m’arrive! » ou encore « moi aussi j’veux manger des pâtes! ».

Bref, tout ce baratin pour te dire que c’est pas grave! On court, on galère mais les gosses eux, ne voient que du feu et poursuive leur route tranquille!

La rentrée c’est easy  même quand on est désorganisée!*****

désorganiséeQuoi?! Y a un problème?! Oui c’et le bordel derrière moi et alors?

*mais j’ai un corps de rêve! (comment ça non?!)
** nan mais allo, faudrait peut être voir à pas abuser quand même!
*** J’ai fait littéraire hein pas maths moi!
**** Comme Nadine de Rotschild hein pas comme Nabilla!
***** Si j’y arrive, tout le monde peut le faire!