Derrière ce titre à rallonge, un article fort intéressant (si,si), drôle (si, si, si) et très très utile pour apprendre à connaître un peu le monde  de la 2CV!

Oui parce que dans la vie d’un deuchiste, il y a quelques petites « galères » incontournables! Si tu es novice en la matière, lis bien, si tu es déjà deuchiste, toi même tu sais!

1 – La fenêtre qui tombe sur le coude.

fenêtre de 2CV

Tu roules tranquille Mimile sur une petite route picarde (au hasard, ça marche aussi sur une route savoyarde hein), ton carreau est ouvert, t’as le coude dehors et d’un coup, le con de bitonio qui tient la fenêtre lâche. Tu sais pas pourquoi ça lâche, mais tu sais que ça fait super mal!

C’est un peu la version 2cv de l’orteil contre le pied de table tu vois.

2 – La fenêtre qui ne se ferme pas.

Alors autant, le carreau lâche facilement et se referme en te déchirant le coude, autant quand tu veux le fermer en roulant, y a pas moyen!

Bah oui parce que pour la refermer cette foutue fenêtre, faut la claquer. Sauf que quand tu roules, avec le vent, elle veut pas se fermer! T’as beau essayer, ça finit toujours pas te claquer sur les doigts.

3 – Le levier de vitesse qui se dévisse.

Une deuche, ça bouge beaucoup et la boule de levier de vitesse se dévisse à cause des secousses. Okay, déjà, les vitesses sont inversées et ensuite ça?! Oué faut vraiment aimer rouler en deuche!

Et du coup, bah faut penser à la revisser de temps en temps pour éviter que la boule du levier nous reste dans les mains. Nan parce que ça serait ballot (et dangereux)!

4 – Le montant de porte cogneur.

Toujours sur cette même route picarde (ou savoyarde) (gardons le même contexte), tu roules peinard Bernard en convoi avec les copains, quand tout à coup, un virage! Et un autre dans l’autre sens! Un coup de volant à droite suivi d’un coup de volant à gauche, et BIM, un coup de boule dans le montant de porte! Ca fonctionne aussi dans l’autre sens (testé et pas approuvé!).

Oué, la 2cv est tellement étroite et elle penche tellement que ça finit par faire mal!

5 – Le con qui te coupe ton élan.

Saches le, une 2Cv doit prendre de l’élan pour gravir une côte. Bah oui, petit moteur toussa toussa!

Et comme de par hasard impromptu, y a toujours un papi en bagnole moderne qui lui, roule à 70km/h dans la descente précèdent la montée. Oui, l’autre là, il te coupe dans ton élan et ta montée, bah tu la gravis en deuxième à donf (à 40km/h donc…).

2cv

6 – le con qui accélère quand une 2cv le double.

Restons dans « le con de la route » (et y a de quoi en faire un roman hein!). Bref, t’es là en deuche et le gars devant toi, lui, roule à 80km/h sur l’autoroute. Et au moment ou t’as mis ton clignotant et que tu te mets à le doubler, bah le gars, il accélère!

« Ah non Janine, j’vais pas me laisser doubler par une vieille caisse pourrie! ». Il est à 150km/h, tu peux pas le doubler, tu te rabats donc….

Voilà, rouler en 2cv, c’est ça. Et pour finir sur une note « morale à la ricaine »: rouler en 2CV, c’est voir le sourire des badauds quand on passe devant eux!

(Pinaise c’est beau, presque j’en chialerai!)

Harmony (qui roule en 2cv. Et en Ami 8. Et en Dyane)