Pour la première fois de ma vie, je vais tenir une résolution. Si, si, j’te jure, moi même ça m’étonne!

(Non ce n’est pas celle d’arrêter le champagne) (faut pas que déconner) (ni celle de bouffer moins) (faut pas déconner).

Puisque les meilleures choses dans la vie me rendent soit saoule, soit grosse, j’ai décidé d’agir pour que je puisse continuer ces fantastiques choses sans avoir les inconvénients.

Donc, je me suis (re) mise à courir.Si, si.
Courir =  avoir une tête de cul!
Courir = avoir une tête de cul!

(par contre pour le champagne, je peux rien faire).

Je ne vais pas te faire l’éloge de mon passé de sportive de haut niveau quand je courais les cross, courses de fond et marathon en club d’athlétisme parce que ça serait te mentir. J’ai jamais couru un marathon.

La dernière fois que j’ai mis des baskets pour courir? Il y a environ 15 kilos ans. Autant dire que je repars de zéro hein! Il fallait une motivation, j’en ai trouvé deux:

  • Le shopping (bah oué faut bien s’équiper!) (Décathlon est mon ami).
  • Le groupe des mamans runneuses #MumNRUN crée par ma copine Mama Funky.

J’ai commencé à courir le 5 janvier. J’ai cru que j’allais mourir! J’ai couru 0,93 kms en 7, 17 minutes. Même pas 1 fucking kilomètre ni même 10 fucking minutes! La teu-hon!

Mais j’avais deux défis à relever qui m’ont permis de me surpasser. Je devais courir 30 kms dans le mois pour les #MumNRun. Et si je courais au moins une fois par semaine, ma voisine me payait une bouteille de champagne au bal de l’école qui avait lieu le 31 janvier.

Les défis, c’est vachement bien pour se motiver. J’ai repoussé mes limites à chaque course. A la quatrième course, j’ai fait 3,21 kms en 26,18 minutes. A la cinquième course, j’ai fait 6,98 kms en 49,49 minutes.

J’ai donc relevé mes deux défis. J’ai fait 32 kms en janvier et couru 2 fois par semaine.

(A moi le champagne et la fiertitude!)

Ce n’était pas facile pour autant. Je me suis forcée à courir. Peut importe le vent, la pluie, je vais courir. Le plus dur, c’est de bouger son cul du canapé pour enfiler ses baskets. Mais une fois dehors, j’y suis alors autant courir!

Au fil du temps, je retrouve les sensations que j’avais quand j’étais jeune et sportive! Et Le corps se souvient de tout (idem avec les grossesses …).

Depuis, j’ai mon rythme de croisière. je cours le mercredi matin et le weekend. Environ 40 minutes. A chaque course, j’augmente de quelques mètres la distance à chaque fois.

Chaque mois, j’essaye de relever les défis de la team #MumNRUn. Ca me permet de me surpasser. Ce groupe m’aide vraiment. Nous sommes plein de mamans de toute la France qui courent. Il y a tous les niveaux, de la débutante à la confirmée. On se motive, on se donne des astuces, on s’entraide, on s’organise des sessions de running en groupe. Seule dans mon coin, je n’y serais pas arrivée!

L’objectif de tout ça, c’est de faire venir la fermeté et la minceur en dedans mon corps. (et de pouvoir manger ce que je veux ahaha). Depuis début janvier, j’ai perdu des centimètres au niveau du ventre et du fessier. C’est pas fifou mais c’est un bon début.

C’est bien connu, courir ça affine!

Et cerise sur le gâteau au choco, je me sens bien, pas essoufflée quand je parle en marchant. Je suis moins fatiguée qu’avant. Donc je ne vois que des avantages!

Mon plus gros défi de l’année: courir les 10 kms au marathon de Reims!

(c’est en octobre, j’ai le temps de m’entraîner!)

Tu peux suivre mes aventures de running sur mon Instagram!

Et toi, tu cours?

Harmony (runneuse) (éh oué)