Je ne suis pas raisonnable c’est vrai, parce que je n’ai qu’une vie, et me priver de plein de trucs cool sous prétexte que « c’est pas bon pour la santé », ou que « ça coûte cher », ou que « ça donne une mauvaise image », bah ça me fait chier!

Je bouffe ce que je veux quand je veux. C’est pour ça que j’ai 15 kilos en trop. 15 kilos qui me vont bien et que j’aime. Eux, ne me gênent pas du tout. Ce qui me gêne, ce sont les remarques, les pics, les conseils et autre « tu devrais » qu’on m’assène tout le temps.

Oui, je bouffe un tartine de fromage à 10h30. Oui je mange un part de pizza au goûter. Oui, le nutella plein d’huile palme est mon ami!

Et à côté de ça, je cours. Pas pour perdre du poids et des centimètres mais parce que j’en ai envie.

J’ai plein de chaussures. C’est vrai. Certaines m’ont coûté un bras, d’autres que dalle. Y a aucun intérêt à avoir autant de chaussures. Ah si, il y en a un, ça me fait plaisir à moi!

Inutile de me dire que j’en ai trop, ou que je ne devrais pas acheter celles ci parce que j’ai pas trop d’argent. Inutile car je m’en fous. C’est mon fric, j’en fais ce que je veux.

Je fais du burlesque. Oué, je suis sur scène à me trémousser sur le musique rétro. Et alors, c’est mon corps, j’en fais ce que je veux!

On peux toujours me traiter de salope ou de pute, je m’en fous, je suis libre dans ma tête, dans mon corps et j’emmerde les cons. Le burlesque, ça plaît ou pas. Alors si ça ne plaît pas, il suffit juste de passer son chemin. Je n’oblige personne à venir voir les spectacles.

J’écris des vulgarités. C’est vrai, mais je fais ce que je veux ici, c’est mon espace. Et je suis aussi comme ça en vrai. Je dis ce que je veux. Si j’ai envie de dire bite au cul, je le dirais. je suis comme ça. On n’aime pas, bah tant pis. Je ne peux pas plaire à  tout le monde et je ne vais certainement pas changer pour qui que ce soit!

Je m’en fous de ce qu’on dit de moi, de ce qu’on pense de moi parce que je suis bien dans ma peau et dans ma vie. Parce que je suis libre. j’ai une grande liberté de penser et de choix de vie. Je ne laisse personne me dicter ma conduite, personne ne dirige ma vie à part moi.

Qui que nous sommes, quoi que nous fassions, il y aura toujours quelqu’un qui « sait mieux que nous » et qui nous critiquera.

J’ai compris depuis bien longtemps que la vie, malgré les emmerdes, elle vaut la peine d’être vécue. Alors pourquoi perdre un temps précieux à se cacher, se censurer ou se justifier auprès de gens qui ne nous comprennent pas?

Je préfère largement ma taper dix fois de suite la Reine des Neiges avec ma fille que de répondre à ceux qui me critiquent.

J’ai tellement de choses plus intéressantes à vivre qu’à me prendre la tête!

I am what I am!
I am what I am!

Voilà.

Harmony (libre)