Faut que je t’avoue quelque chose. Je n’aime pas les vies trop arrangées que je vois sur les réseaux sociaux.

Surtout sur Instagram. Alors oui, c’est beau, ça vend du rêve, ça fait envie. Mais perso, je préfère voir des enfants qui se salissent en sautant dans les flaques que des enfants « images » qui prennent la pose pendant une heure pour que la photo soit réussie.

Je préfère voir un enfant engloutir son pain en chocolat plutôt que de le voir nous le présenter dans ses petites mains, attendant l’aval du photographe pour le manger.

Il a l'air bon en plus !
Il a l’air bon en plus !

Pour moi, ça ne représente pas la vraie vie. C’est une vie embellie, assaisonnée à la sauce parfaite.

Mais ce n’est que mon avis hein !

D’ailleurs quand tu vas sur mon compte Instagram, tu vois bien que rien n’est orchestré. Je livre des extraits de ma vie dans l’instant présent. J’aime la spontanéité.

Bien sûr en toute bonne instagrameuse addict que je suis, j’ai essayé de faire moi aussi des photos supra préparées. J’ai essayé de copier les super beaux comptes. Mais c’est juste impossible. Il y a toujours un truc qui fait que la photo n’est pas parfait. Une chaussette sale qui traîne. Un reflet dans le miroir. Un lit en bordel. Une cuisine pas rangée. Un meuble plein de poussière. Bref, je n’ai jamais réussi à faire la photo parfaite et ça me va bien comme ça.

Je ne passe pas dans ma salle de bain pour me maquiller avant de me prendre en photo. Je le fais en toute sincérité quand l’envie ou le moment me prend. Même si j’ai les cheveux hirsutes, la peau rouge ou les ongles pétés.

Tête de cul, bonjour !
Tête de cul, bonjour ! 

Il m’arrive de faire et refaire une photo, mais au final, je prends toujours la première. Ou alors, quand j’hésite, je fais souvent des montages. C’est impossible pour moi de choisir entre deux identiques. Même si sur celle là, je ne souris pas, ou si j’ai une sale tête. En fait, je m’en fiche. Je prends celle qui vient et c’est tout.

Alors oui, j’ai peut-être un compte Instagram en bordel, mais il me ressemble. Ce n’est pas pour autant que je ne vais pas voir ceux des autres. Comme tout le monde, j’aime le beau et je vais traîner sur de très jolis Instagram. Mais je pense qu’à force d’envoyer trop de rêve aux gens, on les force à oublier le temps présent et à en faire des envieux.

Encore une fois, ce n’est que mon avis.

Je tire mon chapeau à tous ceux et celles qui ont des Instagram parfaits. J’imagine bien le boulot que ça représente. Et si ça apporte du bonheur à ceux qui suivent ces comptes, alors tant mieux. Parce qu’après tout, chacun voit midi à sa porte et l’instagrameur(se) peut apporter du beau à sa façon dans ce monde plus très joli.

Spontané ou apprêté, ce qui compte, c’est que chacun y voit son « joli moment ».

Et pour finir, je t’invite à voir mes « jolis moments » sur mon compte Instagram.

Harmony (Instagram addict)