Oui, je suis une reloue du Champagne. J’avoue tout.

(Et ce ne sont pas mes amies chéries qui me contrediront, n’est-ce pas ! ).

Parce que tu vois, dans la vie, on ne déconne pas avec les bonnes choses. Et pour tout te dire, je suis une passionnée de Champagne. Pas seulement parce que je vis en plein milieu des vignes (si, si, là, la petite maison dans la prairie au milieu des vignes sur le coteau de la Vallée de la Marne (du bon côté en plus)), mais aussi parce que ce magnifique breuvage est si rare et d’une beauté sans nom.

(oui parfois je parle bien)

Crédit photo: Olivier Lavielle
Crédit photo: Olivier Lavielle

Du coup, je suis une casse-bonbon niveau Champagne.

Attention, pas la reloue genre celle qui ne boit QUE du Blancs de Blanc Millésimé ou des bouteilles à 1000 $ (non, elle c’est une ignare) (nan parce qu’un Champagne à 1000$ pourquoi pas mais ça ne veut pas dire qu’il est bon et il en existe pleiiiin de très très très bien à moins de 15 balles hein) (et puis c’est pas parce que c’est un Blancs de Blanc ou un Millésimé qu’il est bon sa mère également) (ou alors faut du Clos du Mesnil à 1000$) (je vous disais que j’étais reloue donc…).

Non, moi je suis reloue pour plusieurs autres choses.

Pour moi, un Champagne NE PEUT PAS être mélangé. C’est une hérésie. C’est une infamie. C’est juste pas possible meuf! Si bien que lorsque je suis en week-end avec mes copines et que la serveuse propose un mojito au Champagne (râââ je meurs), mes potes se mettent immédiatement à faire une bulle de survie autour de la jeune ignorante.

C’est pourtant pas compliqué bordel ! le Champagne se boit pur ! Et surtout pas mélangé à une crème de cassis dégueu ! Le kir royale, quelle blague putain ! Je ne comprends pas qu’on puisse rajouter quelque chose au Champagne. Y a pas besoin tellement c’est le nectar des Dieux ! C’est comme si tu faisais un coq au vin avec du Cognac, ça n’a pas de sens !

Si il y a bien une chose sur laquelle je suis extrémiste, c’est bien ça !

(Et envers les cons, mais c’est un autre sujet).

Autre chose. Je ne supporte pas de voir des bouteilles de Champagne mal entreposées ! Genre tu laisses tes bouteilles debout avec la lumière dessus (oui comme dans les supermarchés), c’est une raison suffisante pour un claquage de rotules en règle. Faut pas déconner mec, le Champagne se conserve couché, au frais avec une température constante (genre 10)°, à l’abri de la lumière, du bruit et des courants d’air, pigé  !

j’te jure quand j vois ça, je suis à deux doigts de tout casser !

Du coup, tout ça fait de moi un vrai tyran du Champagne, si bien que mes amis flippent à mort quand ils doivent acheter du Champagne sachant que je vais le déguster avec eux (enfin les profanes, les autres ça va) ! Si, si. Ils se retrouvent chez le caviste ou pire, chez Carrouf, tremblant et suant devant l’étalage des bouteilles, ne sachant pas si je serai d’assez bonne humeur. Même moi je me fais flipper !

Mais bon, ça ne m’empêche pas de boire toutes sortes de Champagne hein. Attention, je suis reloue mais c’est parce que ce breuvage est un trésor (et surtout je sais bien le putain de boulot hyper casse-couille qu’il faut faire pour sortir une bouteille !)

J’aime le Champagne et j’aime tous les Champagnes (enfin…).

Et le Champagne peut se boire n’importe quand, sans aucune raison (toujours accompagné de son boulet : Modération). Le Champagne ne perd jamais son côté rare et exceptionnel, même si c’est pour accompagner des croque-monsieur ou des pâtes à la bolo !

D’ailleurs si tu vas voir mon compte Instagram, tu y verras beaucoup de Champagne 😉

Champagne en toutes circonstances

Et pour conclure, je dirais qu’une chose: In Vino Veritas… mais surtout avec des bulles !

(Et oui, je mets toujours une majuscule à Champagne !) (c’est important tu vois).

Harmony (Champagne addict)