Bon, c’est quoi ce bordel, ils se sont donnés le mot ou quoi ? L’Adolechiant en apprentissage et Chucky qui va à l’école seule en vélo ?! Ils veulent vraiment ma mort ces deux là !

aller à l'école seule

 

Depuis des années, Chucky voulait aller à l’école toute seule. Depuis des années, je lui dis « on verra quand tu seras en CM1 ». Je pensais qu’elle allait oublier (erreur de débutante, un enfant n’oublie jamais rien NEVER EVER !) ou que je ferai traîner jusqu’en CM2. Au pire, j’efface l’année de CM1 et hop, on n’en parle plus (comment ça c’est pas possible ?!).

Des années de tortures psychologique pour me faire plier. Chucky étant Chucky (poupée tueuse pour ceux qui ne savent pas), j’ai donc cédé sous la menace pression incessante. Et après des jours de briefing, de règles instaurées, de recherche sur le net, de questionnement, je me suis retrouvée à la laisser partir seule, en vélo.

Les 19 minutes les plus flippantes de ma vie (enfin si on ne compte pas la fois ou elle est tombée dans la Marne alors qu’elle ne savait pas nager).

13h45 : elle enfourche son vélo et je l’accompagne jusqu’en bas de la rue, lui rappelant pour la millième fois les règles à suivre et lui demandant de me dérouler le parcours point par point.

13h48 : je la regarde partir, la larme à l’oeil, le téléphone à la main pour la photo de l’exploit et l’image de Francis Heaulme dans la tête…

13h50 : je ne quitte pas mon téléphone des yeux en me disant qu’elle doit être au croisement et en espérant qu’il n’y ait pas de petit con en bagnole qui déboulerait comme un dingue.

13h52 : je me dis qu’elle doit être au petit rond point avant l’école en espérant qu’elle a bien prévenu qu’elle tournait et qu’elle a bien regardé si personne n’était en train de la doubler.

13h54 : J’envoie un message à une copine lui demandant de me dire si elle a vu Chucky à l’école parce que vraiment je flippe ma race samayre.

13h56 : Elle ne me répond pas, j’hésite à dégommer la Terre entière appeler l’école.

13h59 : je décide de prendre ma voiture pour voir si elle est bien arrivée. 2 minutes durant lesquelles ont défilé les pires images d’accidents dans ma tête.

14h04 : son vélo est dans la cour. Je n’ai jamais ressenti autant de soulagement.

Elle était donc bien arrivée à l’école sans encombres. J’étais partagé entre la fierté et l’angoisse. Mon bébé, mon dernier bébé devient grande. Enfin mini-grande. Je savais qu’elle y arriverait, j’ai confiance en elle. C’est aux autres que je ne faisais pas confiance.

Le soir, elle me raconte que ses copains étaient trop impressionnés de la voir arriver en vélo seule. Elle a frimé dans la cour et est devenue la re-sta de la classe pendant au moins 3 minutes. Bref, elle veut recommencer.

Mais cette expérience, j’en tire la conclusion suivante :

Je ne suis pas prête pour ça !

Alors maintenant, elle y va toujours en vélo….. mais avec sa mère derrière elle (et putain c’est dur de la suivre).

Et toi, ça se passe comment ?

Harmony (mère flippée)