Attention, ce billet va dégouliner d’amour, tellement que je n’écrirais plus jamais sur ce thème jusqu’à ma 5ème vie (au moins).

Avec ces meufs là, je peux tout faire. Les plus grandes folies comme les pires ! Déjà qu’au départ, ça a commencé avec une sombre histoire de chiottes et de photos de looks sur Instagram. De base, ça partait bien.

mes amies, mes soeurs

Puis, il y a eu les vraies rencontres. Celles qui étaient IRL sont devenues réelles. Je pouvais les toucher et les embrasser pour de vrai. Ensemble, nous avons vécu des aventures extraordinaires que je ne pourrais vivre avec personne d’autre.

Avec ces meufs, j’ai tourné dans un film qui n’est jamais sorti en salle et qui était chiant à base de « tu me demandes ce qu’est l’amour ? Et bien je vais te dire ce qu’est l’amour *fume sa cigarette dans un coin sombre de cabaret avec moquette défraîchie et danseuse de lap dance en fond de plan*.

Avec ces meufs, j’ai été modèle dans des chiottes pour une expo où nos tronches étaient affichées sur des tableaux géants en plexi.

Avec ces meufs, j’ai dansé sur Stromaé en plein coeur d’Amiens, un samedi soir, sous le regard ébahi d’une patrouille de Police qui ne savaient pas si ils devaient nous arrêter pour désordre sur la voie publique ou non.

Avec ces meufs, j’ai fait des bombes dans une piscine d’un hôtel à plein d’étoiles jusqu’à ce que Gisèle, la chef du centre esthétique vienne nous engueuler.

Avec ces meufs, je me suis retrouvée avec des bichons en guise de nichons.

Avec ces meufs, j’ai bu du champagne dans un spa avant de le voir succomber d’essoufflement me provoquant des brûlures aux genoux.

Avec ces meufs là, chaque soirée ou évènment à son hashtag. #BestFuckForever #CommeDesOuragans #LaTeteDemoiColleLe et tant d’autres !

Avec ces meufs, j’ai appris à faire du hula hoop avec un petit chapeau rose sur la tête.

Avec ces meufs, j’ai échangé des robes, des chaussures, des bijoux sans se poser de questions, sans se demander si ça dérange ou pas tellement c’est devenu naturel entre nous.

mes amies, mes soeurs

Avec ces meufs, j’ai partagé des lits, des canapés, à deux ou à trois, même qu’il y en a une qui en a profité pour vérifier si j’étais son homme ou pas.

Avec ces meufs, j’ai fait des parodies pourries sur Youtube et des challenges de danse à la con sur Facebook.

Avec ces meufs, j’ai cherché le fucking 18ème trou de ce fucking terrain de golf, à 3h du mat et avec des verres de vins dans les mains.

Avec ces meufs, j’ai mis un noeud pap, une voilette de mariée et du vernis à ongle à deux homards vivants pour en faire un cadeau d’anniv avant de les ébouillanter et de les manger (avec le vernis toujours).

Avec ces meufs, j’ai traversé Paris à pied avec un énorme lapin en peluche surnommé Guigui.

Avec ces meufs, j’ai voyagé, de l’Oise au Nord mais encore bien plus loin direction Miami. Oui, je n’y étais pas physiquement, mais j’y étais avec le coeur (et photoshopée sur les photos).

Avec ces meufs, j’ai chanté des karaoké jusqu’au bout de la nuit, Michel Fugain et les L5 ne s’en sont pas remis.

Avec ces meufs, j’ai fait des shows Burlesque à Lille et à Paris et un shotting photos retro dans un parking souterrain.

mes amies, mes soeurs

Avec ces meufs, je peux inventer un concept de soirée de folie avec David Guetto qui envoie du vrai pâté au lieu de bois parce que ça fait moins mal, et tout ça dans une file d’attente de grand huit.

Avec ces meufs, je peux manger un gâteau nichon après avoir volé des citrons à Auchan un samedi soir parce qu’il en manquait et qu’il fallait me faire traîner le temps que tout le monde arrive pour ma soirée surprise d’anniversaire.

Avec ces meufs, j’ai bu du champagne, beaucoup. De la bière aussi, beaucoup. Et des mojitos, beaucoup.

Avec ces meufs (et leur mecs), j’ai testé la capacité de ma douche italienne, huit personnes et en se serrant, on peut en accueillir plus encore.

Avec ces meufs, je squatte toutes les scènes pour danser sur du Beyoncé, parce que Queen B et nous, c’est pareil.

Ces meufs, je peux les appeler ou leur envoyer des messages à 4h du mat, si j’ai besoin d’elles, elles viendront. Je peux compter sur elles quoiqu’il m’arrive

Ces meufs sont extraordinaires et elles font de ma vie une vie extraordinaire.

Je les aime pour leur folie, leur créativité, leur gentillesse, leurs façons de s’émerveiller comme des enfants, leurs rires, leurs idées plus folles les unes que les autres.

Elles sont bien plus que mes amies, elles sont mes soeurs.

Amelie, Cynthia, Emma, Isabelle, Valérie

Je vous aime putain !

(et je peux enterrer des cadavres qu’avec vous)

Harmony (BFF)

mes amies, mes soeurs