Tu sais, j’ai quelques tatouages et pour moi, ces oeuvres d’art méritent toute notre attention et c’est important de bien s’en occuper.

Comme si on allait laisser pourrir la Joconde, bah là c’est pareil. Alors comme je suis une meuf sympa, je te dévoile ma routine soin de mes tatouages. De rien.

Je n’utilise que des produits Avène qui sont pour moi les meilleurs, en tout cas, ceux qui me conviennent le mieux (et j’en ai essayé hein !). J’ai la peau ultra sèche, sensible et intolérante en plus des rougeurs (oué sympa). Donc, je suis sujette aux démangeaisons et autre joyeusetés des peaux très sensibles (surtout quand il fait froid).

Avant-bras par Falukorv à Lyon et cuisse par Epsylone à Lille.
Avant-bras par Falukorv à Lyon et cuisse par Epsylone à Lille.

Après une séance de tatouage, la peau a été agressée. Bah oui, c’est pas non plus de la peinture sur soie hein. C’est comme un énorme coup de soleil, ça pique, ça gratte, c’est chaud, c’est pas super agréable. Les premières heures, ton tatouage les passe enroulé de film plastique après application d’une crème cicatrisante. Ça saigne (ou pas), la lymphe suinte (ou pas) et le surplus d’encre coule. Oué pas glamour. Il faut garder ce pansement minimum 3h mais certains pense qu’il est préférable de le garder 24h pour éviter que les poussières ou que les bactéries ne s’infiltrent dedans.

Quand tu as un tatouage tout neuf, c’est hyper important de bien s’en occuper. Parce que la beauté du tatouage dépend de la cicatrisation. Si tu foires cette étape, bah c’est balot parce que tu vas le garder à vie.

La première douche, si t’as le malheur de la faire trop chaude, bah ça pique encore plus. Comme un coup de soleil donc. Il ne faut pas immerger le tatouage ou le mettre directement sous le jet d’eau. Pour me laver, j’utilise un savon au PH neutre (le Cold Cream pain surgras de Avène).

Le tatouage ne doit pas rester trop sec une fois à l’air libre. Après la douche, je le tartine avec du Cicalfate, une crème réparatrice sans parfum, ni paraben. Ça c’est le matin. Et le soir, avant d’aller au dodo, je tartine de baume nutri-fluide Trixera, toujours sans parfum, ni paraben, ni autres saletés. Ces deux produits Avène réparent, nourrissent et apaisent ma peau. Je l’utilise même sur Chucky de temps en temps (mais pour elle c’est le Stelatopia de Mustela qui fonctionne le mieux contre ses démangeaisons).

Je les applique en couche légère, pas besoin d’en mettre à mort, c’est pas de la pâte à tartiner.

Ensuite, vient la phase pas glamour du tout où le tatouage pèle. Là, faut résister à l’appel de l’arrachage des peaux mortes. En plus ça gratte et bien évidement, faut pas gratter ahaha. Pendant cette phase l’hydratation est relou parce que faut bien appliquer la crème partout sans arracher les croûtes.

Et si comme moi, tu es tout le temps en robe, dès que tu enlèves les collants, tu sèmes des croûtes partout (en plus de celles qui restent collées aux collants) #TrueStory…

Une fois que le tatouage est cicatrisé, je ne relâche pas pour autant l’hydratation de ma peau. Mais cette fois, juste le Trixera à la sortie de la douche suffit. Et quand j’ai pas le temps, j’utilise parfois le lait corps sous la douche de Nivéa, mais qui n’hydrate pas aussi bien, disons que ça dépanne en cas de loupage de réveil.

Et évidemment, évite toute baignade et exposition au soleil pendant quelques temps.

Et n’oublie pas d’écouter les conseils à ton tatoueur ! Et encore une chose à savoir, un tatouage s’entretient toute ta vie !

Voilà, tu connais maintenant le secret de ma peau douce et velouté et de la beauté de mes tatouages !

P.S : Merci Avène pour l’échantillon de Trixera, j’en n’avais plus 😉

Harmony (tatouée)