Demain, ça sera notre anniversaire avec Bruce. Alors j’avais envie de lui faire une déclaration, ma déclaration.

« J’ai un problème, je crois bien que je t’aime. »

Et c’est même pire parce que

« Je t’aime, comme un fou, comme un soldat, comme une star de cinéma. »

Tu sais que

« Je t’aime quand tu es près de moi, je t’aime quand tu n’es pas là, je pense à toi, je t’aime quand tu souris. je rêve que je te fais tout bas, une déclaration, ma déclaration »

Alors

« J’aimerais trouver les mots, les mots justes, les mots qu’il faut. Mais tous les mots sont démodés tu sais. Alors j’écris je cherche encore le mot vrai, le mot plus fort. J’ai l’impression qu’j’trouverais jamais. C’est vrai, je sèche comme tu vois. »

Mais

« Le ciel bleu sur nous peut s’effondrer et la terre peut bien s’écrouler, peu m’importe si tu m’aimes, je me fous du monde entier. Si un jour, la vie t’arrache à moi. Si tu meurs, que tu sois loin de moi, peu m’importe si tu m’aimes, car moi je mourrai aussi. »

Avec toi, j’ai découvert que je pouvais

« Aimer à perdre la raison, aimer à n’en savoir que dire, à n’avoir que toi d’horizon. Et ne connaître de saisons que par la douleur du partir.

Parce que

« Quand on a que l’amour, mon amour toi et moi pour qu’éclatent de joie chaque heure et chaque jour. Quand on a que l’amour pour vivre nos promesses sans nulle autre richesse. »

Ensemble

« On s’envolera du même quai les yeux dans les mêmes reflets pour cette vie et celle d’après. Tu seras mon unique projet. Je m’en irai poser tes portraits à tous les plafonds de tous les palais, sur tous les murs que je trouverai. Je t’aimais, je t’aime et je t’aimerai »

Et

« On est parti tous les deux pour une drôle de vie, on est toujours amoureux et on fait ce qu’on a envie. Si je sais que tu mènes la vie que tu aimes au fond de moi, me donne tous ses emblèmes me touche quand même du bout de ses doigts. Même si tu as des problèmes tu sais que je t’aime ça t’aidera. »

Mais si

« Si tu crois un jour qu’je laisserai tomber pour un détail, pour une futilité, n’aie pas peur, je saurais bien faire la différence. Parce que c’est toi le seul à qui je peux dire, qu’avec toi, je n’ai plus peur de vieillir. »

Et

« Tu sais mon amour, tu sais les mots sous mes silences, ceux qu’ils avouent, couvrent et découvrent. J’ai à t’offrir des croyances pour conjurer l’absence. Je fais de toi mon essentiel, tu me fais vivre parmi les Hommes. »

J’ai de la chance parce que

« Aimer est plus fort que d’être aimer ».

Une seule chanson ne suffisait pas pour décrire tout mon amour.

Alors j’ai demandé à Johnny et Sylvie, Lara, France et Michel, Matthieu, Edith, Jean, Jacques, Francis, Véronique, Axelle, Emmanuel et Daniel de m’aider à l’exprimer.

(Epouse moi bordel!)