Quand on est jeune, on est con. Ca va avec et on ne peut pas y échapper.

C’est donc à cause de ça que je suis partie en vacances en 2CV avec une planche à voile sur le toit.

A l’époque, je n’avais pas de gosses et donc pas besoin d’emmener la maison avec moi. J’avais juste une petite valise remplie de robes légères et de maillots de bain. Pas besoin de plus pour aller au bord de mer.

La 2CV était posée par-terre avec sa grosse planche à voile et j’avais 800kms à faire avec. Pas grave, même pas peur, quand on est jeune on est con on est robuste !

C’est dommage, j’ai pas de photos de cette époque…

Mais le voyage n’était pas sans embûches. Bah oui sinon c’est pas drôle !

Je te passe les détails mais nous avons dû traverser le Massif Central en freinant avec le frein à main, guidé par nos potes au téléphone, qui roulaient devant nous pour nous avertir des virages dangereux…

800kms sans freins avec une planche à voile sur le toit. Même pas peur !

Bref, on arrive à Palavas-les-Flots. On pose les affaires au camping et on part se promener en 2CV le long de la côte.

On se croirait à Miami, on roule capote ouverte, lunettes de soleil sur le nez avec les palmiers qui se reflètent dans les phares chromés de la 2CV. La classe. Tout le monde nous regarde. Même la police suit notre passage sans nous arrêter. On se la pète grave et on se prend pour des gros rappeurs.

On crâne tellement qu’on a le cerveau qui fume !

Ah non en fait c’est pas nous, c’est la 2CV qui crame ! Vite, on s’arrête et on ouvre le capot. Tout le faisceau électrique est en train de brûler et il y a des flammes immenses. Ma serviette de plage se sacrifie pour éteindre l’incendie.

Et en regardant autour de nous, tout le monde nous regardait encore… Mais en riant… Nous étions en plein centre, sur le port débordant de touristes. Bien joué.

Le reste des vacances se sont passées sans embrouilles. Heureusement, parce qu’on avait eu la dose dès le départ !

Quand à notre planche à voile, elle est restée toute la semaine au camping. Bah oué, y avait pas de vent….