Comment choisir le prénom de son enfant ?

Comment choisir le prénom de son enfant ?

Le choix du prénom de son enfant est une étape importante. Il convient de donner le meilleur prénom à son enfant et cela bien au-delà de la mode. La numérologie offre une excellente alternative dans ce cadre. En usant des nombres et des vibrations, cette branche de l’art divinatoire contribue au développement de l’individualité de l’enfant. Les compatibilités amoureuses peuvent être basée sur cette discipline ou sur l’astrologie.

Les coutumes pour les prénoms

Le prénom d’un enfant dépend son épanouissement futur. Certes, c’est à son entrée à l’école qu’il saura répondre à son nom de famille. Cependant, dès sa naissance, son entourage l’appellera par son prénom. Il se reconnaîtra donc à travers lui. On peut dire que le prénom contribue au développement individuel futur de bébé et le permettra de se différencier de son groupe et de la fratrie.

D’après certaines coutumes, il était normal de donner le prénom d’un aïeul à un nouveau-né. L’objectif étant de promouvoir une sorte de continuité familiale. C’est pour cela que des générations d’enfants portent, aujourd’hui, le nom de leur grand-père ou de leur grande tante. Même si cette coutume est louable, l’enfant porte dès sa naissance un poids. Une sorte de message « non-dits » qui n’est pas forcément bon pour lui. Il est donc conseillé de donner un nouveau prénom au bébé.

Comment fonctionnent les prénoms sous la numérologie
La numérologie ne sert pas uniquement à analyser les chiffres ou le prénom des gens. Elle peut clairement être utilisée afin de peaufiner un prénom aux nouveau-nés. Étant donné que cette pratique use des nombres, chaque nombre est relatif à des lettres spécifiques. Clairement, le chiffre 1 est composé des lettres A, J et S. Pour le chiffre 2, ce sont B, K et T. Le chiffre 3 pour C, L et U. Le chiffre 4 pour D, M et V. Le chiffre 5 pour E, N, W. Le chiffre 6 pour F, O, X. Le chiffre 7 pour G, P, Y. Le chiffre 8 pour H, Q, Z. Le chiffre 9 pour I et R.

Pour le prénom « Pauline », par exemple, la somme donne 33 soit 6. Ce prénom est donc sous la vibration 6 et la sous-vibration 33. Notons que les additions qui donnent 11, 22, 33, etc sont des cas particuliers puisqu’il s’agit de vibrations puissantes. Cela influera directement sur le comportement de l’enfant.

Signification des vibrations

À chaque vibration correspond une signification spécifique en numérologie.

Pour la vibration 1, l’enfant est un fonceur et un indépendant. Il n’aime pas se plier aux règles et les parents devront donc l’aider à développer sa confiance en lui.

Pour la vibration 2, on parle d’enfant sensible, rêveur et émotif. Son besoin de sécurité amènera ses parents à l’aider à gérer sa sensibilité, à le rassurer.

La vibration 3 est relative aux enfants originaux et communicatifs. Il faut que ses parents l’aident à exprimer sa créativité.

La vibration 4, quant à elle, est aux enfants stables au niveau émotionnel. Ils aiment vivre dans un cadre stable avec des liens affectifs clairs. Il faut donc que les parents nourrissent cette image de stabilité en tout temps.

Concernant la vibration 5, elle concerne les enfants curieux et dynamiques. Le rôle des parents ici, est de lui apprendre à se poser et à éviter d’être « casse-cou ».

Les commentaires sont clos.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer