Comment rééduquer son périnée après une naissance ?

Comment rééduquer son périnée après une naissance ?

Le corps est véritablement malmené après un accouchement. Pourtant, après cette étape, il est indispensable de reprendre contact avec son corps via la rééducation périnéale. Cette activité requiert, tout de même de faire les bons gestes, mais aussi une connaissance approfondie sur le sujet.

Qu’est-ce que la rééducation périnéale ?

Contrairement à ce que l’on pense, la rééducation périnéale ne concerne pas seulement le périnée. En effet, cette étape également appelée rééducation postnatale s’intéresse également au dos ainsi qu’à la sangle abdominale de la jeune maman. Après tout, pendant toute la période de la grossesse et l’accouchement, tous les muscles et tissus se distendent.

Bien entendu, c’est le périnée qui est le premier concerné. Clairement, il se relâche en étant imprégné d’hormone. Le poids du fœtus et l’étirement pendant son expulsion contribuent également à son relâchement. Il convient alors de le remuscler efficacement. Pour ce faire, il est obligatoire de travailler sur plusieurs séances de rééducation périnéale.

Outre le périnée, les abdominaux sont également distendus. Cela toujours faute de l’imprégnation hormonale. Pour cause, ils ne soutiennent plus les viscères et ne remplissent plus leurs rôles de gaine. Au niveau du dos, la cambrure naturelle des reins s’accentue à cause du poids du ventre.

Différentes méthodes pour travailler le périnée

Certes, il n’y a rien de plus efficace que de faire appel à un professionnel après un accouchement afin de rééduquer le périnée. Seulement, il existe plusieurs méthodes qui peuvent être utilisées par toutes dans ce cadre. Notons tout de même que la rééducation périnéale concerne le renforcement musculaire du périnée, les habitudes urinaires et la défection ainsi que la rééducation abdominale via des exercices respiratoires.

La rééducation périnéale via un massage

Le massage périnéal est un massage spécifique qui se doit de viser des parties déterminantes du corps. Il se fait en position assise avec un genou replié vers la poitrine. L’usage d’un produit neutre comme l’huile d’amande est incontournable dans ce cadre. Dans la démarche, le pouce est introduit dans le vagin avec la pulpe tournée vers le bas. Ce dernier doit être en contact avec la paroi vaginale. Des mouvements latéraux vers la gauche et la droite en étirant vers le bas devront aussi être faits.

La rééducation périnéale via une sonde

Concernant la rééducation avec une sonde, elle commence par une prise de conscience périnéale. Le concept se base sur une stimulation électrique à basse fréquence. Ainsi, une contraction périnéale se fera sentir. Par la suite, les muscles sont réveillés via l’électrostimulation. La femme fera ensuite des travaux en biofeedback où elle fera des contractions périnéales volontaires. La thérapeute vérifiera l’intensité des contractions via un écran de contrôle.

Choisir la sonde ou les exercices respiratoires ?

Si la sonde est une technique véritablement efficace lors de la rééducation du périnée, les exercices respiratoires sont également une bonne technique. Clairement, ces exercices musclent le périnée et l’abdomen en même temps. Cette alternative offre des effets à la fois préventifs et curatifs. Sinon, il est fortement conseillé de ne pas essayer la méthode du stop pipi qui peut engendrer des infections urinaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer