Comme tu le sais, Doudou Kipu est un aventurier. J’en ai parlé pas mal sur ce blog (regarde la catégorie Doudou Kipu et Cie)

Ces deux derniers mois, il s’était encore barré en expédition. Chucky a l’habitude alors dormir sans lui, c’est pas trop grave vu qu’elle a les 12000 milles autres nounours dans son lit…

Une fois encore, nous avons cherché Doudou Kipu pendant des semaines. Partout dans la maison. Et comme d’hab, nous en avons conclu qu’il était encore parti explorer une contrée lointaine pleine de danger et d’épreuves tout aussi incroyable les unes que les autres!

Bien sûr, le seul être de cette famille à flipper, c’est Doudou Shlagagall qui lui, à chaque fois que son pote se barre, devient parano et flippe chaque minute. Il attend qu’il revienne, il pleure dans le lit tous les soirs…

Alors Chucky essaye de le rassurer comme elle peut. Seul Hypopo, y arrive.

Deux mois d’attente pour Doudou Shlagagall. Au bout d’un moment, on s’est dit qu’il fallait le retrouver parce que Doudou Shlagagall ne mangeait plus et ne dormait plus, il était devenu un zombie.

Doudou Shlagagall passe son temps à regarder le portrait de son ami…

Il fallait agir vite.

Mais nous savions que Doudou Kipu allait revenir, il revenait toujours. On ne peut pas lutter contre son envie irrésistible de partir à l’aventure.

Doudou shlagagall devait se rendre à l’évidence.

Deux mois d’attente. Et un jour, alors que Chucky décida de m’aider à faire à manger, elle enfila son tablier de cuisine et dans la poche  se trouvait Doudou Kipu….

Plus tard, il nous expliqua qu’il avait besoin de repos, que toutes ces aventures et cette agitation dans cette maison le fatiguait beaucoup. Il voulait trouver  un endroit hyper calme pour une cure de sommeil méritée. Et la poche du tablier lui faisait penser à un hamac au bord d’une plage de sable fin toussa…

Doudou Shlagagall a repris du poil de la bête depuis et les deux compères passent leur temps à jouer aux échecs.

Avec Bruce, on pense offrir un portable à Doudou Kipu parce qu’à chaque fois qu’il se barre, on ne sait jamais où il va et on aimerai bien qu’il donne des nouvelles parce que quand même, on s’inquiète parfois…