J’ai emmené Chucky voir Kirikou et les hommes et les femmes.

Alors oui, j’aime prendre des risques.. La dernière fois que je l’ai emmené au ciné, elle avait, dans le desordre:

  • sauté de fauteuil en fauteuil
  • enlevé ses chaussures
  • perdu ses chaussures
  • dérangé tout le monde en leur racontant sa vie
  • fait des crises parce qu’elle voulait aller aux toilettes toutes les 5 minutes
  • fait des crises parce qu’elle voulait plus de pop corn
Voilà, voilà… Et je suis assez folle pour recommencer…

Mais cette fois j’ai fait un brief avant la séance: « si tu fais des bêtises, on part direct! » (oui bon j’avoue, ce sont des menaces…)

Nous voilà donc en route pour voir Kirikou et les hommes et les femmes.

Ce que j’ai aimé dans ce film, c’est que c’est plein de petite histoire. Ce qui est parfait parce que pour le coup, les petites aventures sont condensées en quelques minutes. Chucky a donc suivi tranquillement.

Les dessins sont beaux et colorés et la grotte bleue du grand père est superbe! Comme dirait l’autre, c’est chatoyant!

N’empêche, ce Kirikou, il est trop fort hein! Il est tout petit mais court très vite. Et il a l’esprit tellement vif qu’il arrive à sauver tout son village face à la méchante sorcière Karaba!

Chaque histoire est différente et fini avec une chouette chanson. Kirikou aide la « femme forte » du village à reconstruire son toit en détournant l’attention de Karaba. Il retrouve le vieux grincheux du village qui était coincé dans un arbre. J’ai particulièrement aimé l’histoire du petit monstre bleu. Nan mais rêve pas, je ne vais pas révéler le secret du petit monstre bleu hein!

Les histoires finissent toujours bien et il y a toujours un petite morale. Les valeurs sont bien identifiées : l’entraide, la tolerance toussa… Et en plus c’est drôle!

Bref, une heure de chouettes petites histoires. J’ai bien aimé et Chucky aussi! Experience réussi!

Et merci Michèle Maman On Bouge pour les places!