Salut mon lapin,

Le sachiez tu, le Café Mickey, c’est un resto situé dans Disney Village tout près de Disneyland et donc, de chez Mickey.

Normal que ce coquin de Mickey règne en maître sur ce monde pas si féerique que ça. C’est chez lui, c’est lui le patron, c’est lui le Parrain, c’est Don Mickey-leone tu vois.

Les « petits gens »  et les keufs l’appellent Mickey l’Arnarque parce qu’il est spécialisé dans les coups de trafalgar et dans l’entourloupe!

Mickey et Don Corleone

Mais revenons en au Café Mickey.

Je me suis bien fait avoir. Dès mon coup de fil pour réserver, j’aurais dû flairer l’embrouille. Mais que veux tu, parfois, je fais la maman bien et je fais plaisir à ma progéniture. En l’occurrence, ma fille de 7 ans, fana de Disney et compagnie.

Et faut le dire, je suis sotte, je n’ai pas approfondi le sujet. Nous avons été sottes, toutes les deux…

Une fois devant la jeune fille de l’accueil et son regard désespéré qui disait « sauvez moi pitié », je ne pouvais plus reculer. Je me sentais déjà opprimée (oui j’ai écrit opprimée et pas oppressée). La doctrine musique passe en boucle. C’est la même que dans le parc, imagine la douleur des employés….

On s’installe et là, j’ouvre la carte… Mais qu’est ce qui m’a pris pitain! J’ai fait une crise cardiaque, puis une deuxième, puis une troisième… Chaque ligne de cette carte te donne envie de mourir tout de suite. Pas parce que ça n’a pas l’air bon, juste les prix suffisent.

En moins d’une seconde, tu imagines déjà que pour payer tu dois hypothéquer ta maison et ta mamie, vendre un rein de chacun de tes enfants et faire le trottoir si tu veux en plus un dessert.

Et en plus, ce gros malin de Don Mickey-Leone, il a fait une carte avec UN SEUL fucking choix. Même pas tu peux prendre le 50/50 ni appeler un ami (pour te sortir de là)! Ah si, je suis mauvaise langue, on a le choix entre un menu entrée + plat ou entrée + plat + dessert…

C’est donc à ce moment là que je te parle de la bouffe….. Comment dire…. C’est moyen moyen bon. J’ai pris entrée et plat. J’ai détesté la salade césar, le poulet était dégueu et le parmesan, bah dégueu aussi. Par contre, le hamburger était très bon. Et l’accompagnement, un genre de frite-gaufre, baignait dans l’huile donc dégueu.

repas café Mickey

Chucky a mangé des pâtes à la bolognaise (des pâtes bolo, le plat le plus BASIQUE du monde!) dans une assiette en plastoc (oui en PLASTOC!) en forme de Mickey. Pâtes qu’elle a trouvé moins bonnes que les miennes donc… Pour le dessert, elle a eu une mousse au chocolat industriel et un gâteau avec un Mickey dessus.

Ah oui, et quand tu demandes de l’eau, on te ramène une bouteille de Vittel à mille dollars. Narmol…

MAIS ALORS QUEL EST L’INTERET D’ALLEZ AU CAFE MICKEY? (Pardon d’avoir crié).

L’intérêt, c’est que pendant que tu es tranquillement en train de manger, y’a Mickey et ses amis qui viennent de chatouiller les oreilles et prendre la pose avec tes gosses pour leur plus grand bonheur. Nous avons donc eu Dinguo qui a frotté les cheveux de Chucky pour les rendre électriques. Vu Tic et son frère Tac mais pas en même temps (je soupçonne une arnaque, Don Mickey-Leone paye qu’un pour deux…). Vu Bouriquet et bien sûr, le Parrain himself, Mickey l’Arnaque.

personnage café Mickey

Voilà, quatre photos et cinq minutes pour la modique somme de 62,99€… Pour deux… Dont une enfant….

On dit toujours que le bonheur de nos enfants n’a pas de prix. Bah si, ce jour là, il m’a coûté 62,99€ (et bien sûr après, nous sommes allées à la boutique hein!). Tout ça pour qu’au final, elle me dise: « mais tu sais maman, ce sont des personnages avec des gens dans les costumes hein! »…. Sans déconner….

Bon sinon, est-ce que le prix vaut le resto? NON (mais ce n’est que mon avis perso hein).

Don Mickey-Leone a bien compris que les gens qui vont au Café Mickey sont pour la plupart des touristes étrangers qui sont là pour plusieurs jours et qui ne regardent pas à la dépense (et qui font tout pour satisfaire leurs gosses) (oui comme moi quoi). Ou alors je n’ai rien compris parce que je vis en « province » et que ce sont des prix dit classique en région parisienne et encore plus haut chez Mickey…

Sans déc, y’a que moi qui trouve ça reuch ou alors c’est moi qui suis radine?

Mais maintenant que j’ai tenté l’expérience, je sais une chose: NEVER EVER OF THE LIFE je ne retournerai au Café Mickey. Je préfère me crever un oeil en gros.

Je me suis bien fait Nickey!

La prochaine fois, je me déguise en Minnie et je lui sert MES pâtes à la bolo!

Harmony (pauvre)