Tu as un collégien à la maison, cet article est pour toi!
Tu n’as pas de collégien chez toi, alors ne lis pas ce qui suit!

S'lut, j'suis collégien et je ne suis pas comme vous le croyez!
S’lut, j’suis collégien et je ne suis pas comme vous le croyez!

Le sachiez-tu, je suis en immersion dans un collège depuis quelques mois. Et j’ai aussi un collégien à la maison. Donc, je connais la vraie vie de nos collégiens tu vois, je sais déjà de quoi il en retourne!

Enfin, je le croyais…

J’ai vu des choses improbables, incroyables et surréalistes (non, je n’en fais pas trop!). Et j’en ai tiré une conclusion: OMONDIEU ils sont donc pire que je que je pensais!

Avant, je me croyais dans le monde des Bisounours! Genre, « oué c’est bon, je sais ce que c’est, j’ai un collégien à la maison » ou encore « bah quoi, moi aussi j’étais collégienne il y a 5 ans« …

Mais ça c’était avant!

En observant tous les jours les comportements des élèves du collège dans lequel je travaille, je me disais que « noooon, le mien n’est pas comme ça, il ne fait pas ça, noooon c’est pas possible! »…

Sotte que je suis…

Alors, comme je suis sympa, je te livre la vraie vie de nos collégiens.

Attention, ce qui va suivre peut de donner l’envie de cautériser ton utérus et/ou d’acheter un congèl géant!

Le collégien est au collège comme il est à la maison…  En pire!

Voilà.

Le collégien n’écoute rien. Il court partout. Il se fout des règles (et donc faut lui répéter tout le temps). Il croit que nous sommes tous contre lui. Que le collège entier est contre lui. Il ne supporte pas qu’on lui dise non. Il ne supporte pas qu’on lui répète les choses (oué…). Il veut toujours embêter ses copains. Il traine toujours le spieds. Il rale tout le temps. Il n’est jamais content. Il n’est jamais coupable. Il ne fait jamais rien « j’vous jure c’est pas moi ». Il trouve toujours injuste les notes que lui mettent les profs. Il est persuadé que nous sommes à son service. Il croit que nous sommes des potes et des secrétaires. Il négocie sur tout et tout le temps.

Bref, le collégien fait chier.

Pour te dire la vérité, chaque soir je rentre avec un mal de crâne et chaque jour un peu moins de voix.

Un jour peut-être, je te donnerai des exemples concrets (j’en ai plein). mais pour l’instant, c’est trop tôt pour toi!

(j’suis sympa je te ménage)

Harmony (espionne)