Il y a quelque temps, une personne très proche que j’aime énormément, autant que mon mec et mes gosses, a vécu un quelque chose de terrible qui aurait pu très mal finir. Elle a eu beaucoup de chance et s’en est sortie.

Cet évènement me faire encore une fois prendre conscience que je n’ai qu’une seule fucking vie et que je vais tout faire pour la vivre à fond.

Ca fait longtemps que j’ai fait ce constat et que je m’applique à le suivre. En premier lieu, je me suis débarrassée des toxiques, des cons, des jaloux. Parce que je n’ai pas envie de perdre du temps avec ça. Et que la rancoeur et l’aigreur de ces gens ne sont pas mes problèmes, mais les leurs (et ils le veulent bien hein). Je préfère les laisser dans leur merde vie pourrie. Je suis plutôt pour l’épanouissement et le bonheur de voir les gens réussir à être heureux, à réaliser leurs rêves et à vivre comme bon leur semble. Je ne vous plaît pas ? Ce n’est pas grave. Je m’en bats les steaks même.

Ensuite, j’ai arrêté de lire les magazines féminins parce qu’à part nous faire culpabiliser, déprimer, se sentir comme une merde, je ne vois pas l’intérêt du truc. Je me demande souvent où est le positivisme, la joie, les bonnes choses là dedans.

J’ai aussi décidé de dire ce que je pense, comme ça me vient, même si ça me rapporte souvent des emmerdes. Parce que je trouve que c’est important de s’exprimer, de dire son ressenti, ses envies, son avis. Evidemment que tout le monde n’est pas d’accord avec moi (heureusement, ça serait le bordel !). Mais donner son avis, ça ouvre les débats. Ca apporte différentes visions et ça permet de faire avancer notre société, notre communauté. Si tout le monde se taisait et avait le même avis, nous serions des robots, tristes et errant sans but (et on se ferait bien chier surtout !.

Et puis, j’ai décidé de vivre MA vie. Et de la vivre comme je veux. D’essayer de réaliser tous mes projets, toutes mes envies. De profiter à fond de chaque instant. Je peux mourir demain, alors je fais en sorte de ne rien regretter. J’ai une liste de choses à faire. Dès envies plutôt et je la corrige souvent. Je la remplie, je coche tout ce que j’ai réalisé. Cette liste, je la garde près de moi et de temps en temps, je la réécris, juste pour le plaisir, elle me permet de me rebooster quand j’ai un coup de mou. Et quand je vois déjà tout ce que j’ai accompli, j’en suis encore plus fière.

A completer...
A completer…

J’ai eu un réveil dans ma vie. un réveil qui m’a dit d’arrêter de déprimer, d’arrêter de jalouser, de me comparer. Il m’a dit aussi que je suis unique, comme tous les êtres de cette Terre. Et que ma vie m’appartient, que j’en ai les commandes. Je suis le propre guide de ma vie.

Ca fait un peu secte dit comme ça mais en vérité, c’est exactement comme ça que je vois ma vie.

J’ai vécu des choses innommables. J’ai eu des coups de pied dans la gueule. J’ai été plus bas que terre. j’ai perdu beaucoup de temps à râler. Mais j’ai évolué parce que la vie est courte et je n’ai pas envie de passer à côté (oui bon, je râle encore beaucoup !).

Je vais donc continuer à agrandir ma liste. Et à être moi-même n’en déplaise à certains. Je vais continuer à gueuler aussi, parce que c’est moi, je suis comme ça aussi. Je vais continuer à rire, de tout, le plus possible. Je vais continuer à aimer. Je vais continuer à avancer. Je vais continuer à vivre comme je le veux.

Si j’ai voulu écrire ce billet très auto-centré, c’est pour dire que je me kiffe oué, on n’a pas forcément la vie qu’on mérite mais que ça ne tient qu’à nous de se donner les moyens d’arriver à la vivre, cette vie parfaite à nos yeux. On n’y arrivera peut-être jamais, mais au moins, on ne pourra rien regretter, parce qu’on aura essayé de toutes nos forces.

(Pour le paiement de la secte, c’est en mp sur ma page Facebook , je ne prends que du liquide :p )

Et je conclue avec une phrase d’un grand philosophe à méditer : « Aimons-nous vivants », François Valéry.

Et toi, comment est ta liste ?

Harmony (épanouie)