{Attention, cet article est un article d’humour. Si tu ne comprends pas le millième degrés et l’ironie, passe ton chemin au lieu de rager et de dire que je suis la pire mère au monde (ce que je suis mais ce n’est pas le sujet). Tu seras bien mignon. Bisous sur toi.}

Le sachiez-tu, un enfant est ingrat, c’est la base. Ils nous aiment mais… Oué y a un fucking mais qui fait souvent mal. Alors avant de les flageller en place public pour avoir briser notre petit coeur, je propose des réparties anti « je t’aime mais… ».

Faut bien qu’ils comprennent ces petits cons !

Chucky est la reine des « je t’aime mais… ». En allant à la gym l’autre jour, elle me dit dans la voiture qu’elle aime papa mais qu’elle l’aimerait plus si il avait des cheveux.

BIM DANS LES DENTS AHAHAHA

En vrai, c’est pas drôle parce que ce pauvre Bruce n’a pas choisi, parce qu’on n’choisit pas ses parents, on n’choisit pas sa famille, on n’choisit pas non plus les trottoirs de Manille, de Paris ou d’Alger pour apprendre à marcher tout comme on n’choisit pas sa chevelure quoi.

Evidemment, comme je ne voulais pas le vexer, je me suis empressé de lui dire en fait. Nan parce que bon voilà, faut tout se die dans un couple, la confiance toussa toussa.

Les mioches, ils aiment mais sous conditions. Toujours. Oué faut le savoir. On a de la chance si on passe avant Doudou même. Soit il y a un mais à leur amour, soit il y a un classement.

Je crois que chaque parent a eu droit à ses petites phrases bien sympa comme « je t’aime plus que mon camion de pompier ». Moi, j’ai eu « je t’aime plus que le camembert et que les Frero Delavega ». Woké putain ouf, je suis avant le camembert et les Frero Delavega !

enfant ingrat

« Je t’aime mais…… j’aime plus mon Doudou/je préfère quand tu as ta jupe jaune/c’est mieux si tu étais blonde/je t’aimerai plus si tu étais ma maîtresse/je t’aime encore plus quand tu dors (ne rayer pas la mention inutile) (oui, oui, j’ai eu droit à tout ça aussi).

Alors pour contrer ces petites phrases assassines, je te propose plusieurs réparties utiles qui pourront te servir pour clouer le bec à ces petits ingrats (bordel quand je pense qu’ils nous ont éclaté la touf et c’est comme ça qu’ils nous remercient ces petits cons) (pardon je m’emballe) (zen, yoga, petits chatons, plaid en moumoute, vent dans les arbres, chocolat chaud) (non rien, ça me détend).

« Maman, je t’aime mais…
– Moi aussi je t’aime mais… » (Liste non exhaustive) :

  1. quand je pense que j’ai eu 5 minutes de plaisir et que ça a donné ça, je m’en veux mais je m’en veux
  2. j’avais demandé un chat et je t’ai eu toi
  3. je préférerai un voyage au Seychelles à la place
  4. où est donc Ornicar ?
  5. tu sais, c’est ton frère mon préféré
  6. tu me dois 45000€, c’est ce que tu m’as coûté depuis ta naissance
  7. qui est tu ?
  8. encore plus si tu avais les yeux bleus
  9. tu me passes le sel
  10. c’est quoi cette bouteille de lait ?
  11. si tu étais plus grande ça serait mieux
  12. ça me gonfle de t’emmener à l’école 4 fois par jour
  13. je t’aimerai encore plus si tu dormais la nuit
  14. je ne suis pas ta vraie mère
  15. merci pour ce moment

A toi de  compléter cette liste selon tes souhaits et ton humeur du moment.

En attendant, n’oublie pas une chose : les mioches, c’est comme les Extra-terrestres, ils viennent soi disant en ami mais leur but est de conquérir la Terre et de nous tuer tous ! Si, si…

Harmony (qui, visiblement, ne va pas trop trop bien dans sa tête en ce moment)