Je me répète mais vraiment cette réforme m’interpelle en tant que parent, mais aussi en tant que citoyenne.

J’ai déjà exprimé mon avis sur ce blog concernant cette réforme. Sur la manière dont elle est passée. Je me suis posé beaucoup de questions toujours restées sans réponses finalement.

Cette fois, je me demande ce que vont faire nos enfants pendant les longues pauses méridiennes. Des activités, de la musique,  du sport? Oui ok sur le fond c’est bien, pourquoi pas! Ça ouvre des perspectives aux enfants qui n’avais pas d’activités extra-scolaire.

Qui va s’occuper de cette tâche? Des intervenants. Ok mais des intervenants, ça veut dire quoi? Des étudiants? Des pros? des bénévoles?

Dans mon école de village, la maîtresse des CP/CE1 a demandé des AVS il y a deux ans. Et toujours personne n’est venu, personne n’est là alors que les élèves en ont besoin….

Il n’y a déjà pas moyen d’avoir une AVS… Est ce qu’on va attendre les intervenants comme on attend les AVS? Et qu’est ce qu’il vont faire les gamins, en attendant le messie?

Monsieur Peillon nous dit qu’une réforme est difficile à mettre en place et qu’on ne va pas tirer de conclusion d’échec au bout d’un mois d’école. Il nous dit que les discussions amènent à des solutions. Il nous dit que ça va se mettre en place doucement mais sûrement. Il nous dit qu’il faut faire des réajustages.

Moi je dis, du fin fond de ma campagne sur mon petit blog, qu’avant de mettre en place cette réforme à tout prix, il aurait d’abord fallu régler les problèmes de « logistiques » que tout ceci implique!

Mais non, Monsieur Peillon s’est dit qu’avec tous ces chômeurs, il allait bien trouver des personnes pour devenir intervenants en milieu scolaire! Et comme ça hop, il règle le problème de  l’éducation et du chômage! Mais 8 millions de demandeur d’emploi n’est pas égal à 8 millions de personnes diplômés/qualifiés/envieuses de faire un boulot précaire,  quelques heures par jour, en plein milieu de la journée et donc non compatible avec un autre emploi….

Aurait il dû mettre en place les formations pour cela avant? Aurait il dû peser la question des modes de garde avant? Aurait il dû prendre en compte l’avis des enseignants et des parents? Oui. Il aurait du faire ça!

C’est facile de dire qu’il aurait dû le faire. En plus ça coûte de l’argent. Après tout qui suis je pour dire qu’il faudrait faire ça ou ça…

Mais au bout de trois semaines, je vois le bordel que c’est dans les écoles passées à ce rythme, et je me dis que je n’ai pas hâte d’être à l’année prochaine…

« Les enfants seront moins fatigués!…. Mon cul! Ces personnes ne voient pas la réalité du terrain… Mais je ne peux pas comprendre, tout ça, c’est juste de la politique… On s’en fout des futurs citoyens….

Zemanta Related Posts Thumbnail