J’ai vécu la fraction de seconde la plus effrayante de ma vie. Une putain de fraction de seconde. Autrement dit rien, juste le temps d’un battement de cil.

fraction de seconde

Nous étions au bord de la Marne. Il faisait chaud et nous pique-niquions avec nos amis. Chucky jouait autour de nous et trempait ses pieds dans l’eau assise sur un ponton. Tout été bien cool.

D’un coup, j’entends un « putain, elle est tombée dans l’eau! ». Ni une ni deux, nous avons tous sauté de nos sièges et couru au bout du ponton. Elle avait glissé parce qu’elle avait les pieds mouillés. Elle a réussi à maintenir sa tête hors de l’eau et nous l’avons sorti de l’eau à bout de bras.

Elle ne sait pas bien nager et elle n’avait pas pied. En courant vers elle, en une fraction de seconde je l’ai vu mourir. J’ai vu Bruce plonger et ne pas la retrouver. Je l’ai vu la chercher encore et encore. J’ai vu les pompiers, la police et les plongeurs la chercher.  Je me suis vue à genoux avec son corps dans mes bras. Mon coeur s’est arrêté et j’ai ressenti une douleur profonde. En une fraction de seconde, j’ai vu ma fille se noyer et je voulais mourir avec elle.

Une fois sortie de l’eau, je l’ai serré très fort et je ne l’ai plus lâché. Je tremblais comme une feuille avec mon bébé assise sur moi. Elle pleurait, elle a eu très peur évidement. Nous sommes restées de longues minutes comme ça.

Le soir, je suis allée chercher à manger au macdo. J’ai pleuré toutes les larmes de mon corps pendant tout le chemin…

Mon coeur de maman s’est arrêté et j’ai vécu la fraction de seconde la plus longue de ma vie.