Hi ma caille.

Comme tu me suis assidûment sur Instagram, tu as bien entendu vu que j’étais partie en vacances en amoureuse avec ma fille. Laissant Bruce livré à lui-même, seul, dans une maison vide, dans la chambre vide, il passe ses nuits à écouter cette symphonie qui semblait si belle (je ne connais pas la suite) (tu as reconnu au moins ?).

Pollux étant lui dans son collège lointain et pas en vacances (faut bien qu’il bosse ce p’tit con !), nous avons donc décidé au dernier moment de nous barrer en lousdé et en train, laissant la maison dans bordel innommable (gniark gniark).

Première étape de notre train trip : Lyon !

Et donc je ne remercierai jamais assez Cranemou de nous avoir accueillies à 23h et hébergées pour la nuit (merci le Ouigo, ses tarifs très bas et ses horaires pourris donc).

Après avoir bu une bouteille de champagne et passé une bonne nuit dans un lit superposé, nous nous sommes rendues aux halles Paul Bocuse où nous attendaient des blogueuses et des Spécialistes du jambon de Parme.

jambon de Parme

Les avantages d’emmener ma Chucky dans un événement de blogueuses, c’est qu’elle écoute bien les speech et qu’elle me fait des comptes rendus pas du tout détaillés pendant que je m’occupe de la dégustation de ce superbe jambon de Parme affiné 18 ou 24 mois, accompagné par ce sublime vin rouge italien venu tout droit de Sicile et de ce parmesan fantastique (bah quoi ?) (définitivement italien).

Mais cessons ces gourmandises, il est temps de prendre le train en direction de Grenoble. Ma chère belle-sœur nous attend à la gare avec ma magnifique nièce. Les deux gamines sont contentes de se voir, ça annonce de bons moments ensembles !

Je retrouve mon petit frère (enfin il est plus grand que moi en taille depuis 8 ans… depuis mes 8 ans à moi hein…), et je découvre leur nouvelle maison, ou plutôt leur joli chalet avec vue sur Grenoble et surtout au calme ! J’ai du champagne, la vue est superbe, je suis avec ma famille, ça c’est de la bonne vacance !

Vu le temps pourri, nous décidons de passer un peu de temps à la Table des Pirates. Un resto familial avec une aire de jeu géante. Tu sais, le truc horrible avec des mioches qui courent partout, du bruit de la mort et une odeur de chaussettes sales mélangée avec la sueur…

la table des pirates

Nous avons très bien mangé et les tarifs sont vraiment accessibles. L’ambiance est très sympa, le personnel est costumé dans le thème pirates et la déco est vraiment bien faite.

On pourrait croire que c’est bruyant mais pas du tout. L’aire de jeux n’est pas vraiment dans le restaurant. Nous y avons passé une bonne heure après manger, les filles se sont éclatées (et nous ont éclaté).

Le reste de la semaine c’est plutôt bien déroulée. Dans le désordre, nous avons sauté dans les flaques, vu une cascade magnifique, fait le marché de Bourg d’Oisans, cherché des champignons, couru dans un champ, joué au Dobble, bu l’apéro, nagé dans une piscine qui avait un torrent et des bulles au Pont de Claix, jardiné et planté des trucs indéfinissables, fait du vélo, traîné à la brocante de Vizille sous la pluie, joué avec le chien, respiré l’air pur de la montagne, fait des câlins, fait une chasse aux trésors, regardé les gamines jouer ensemble, attrapé des bulles et juste été ensemble.

La MILLE-FA, y a que ça de vrai ! On peut dire que nous nous sommes bien reposées et amusées (et reboostée pour ma part) !

vacances en Isère

Avant de rentrer chez nous, nous avons refait une escale à Lyon et nous avons aussi fait une escale chez Mickey. Mais ça, je t’en parle plus tard (oui parce que là, c’est trop long, je m’auto saoule, tout ce bonheur, ça m’irrite !)

Bref, si tu veux allez en vacances, va en Isère (mais pas chez mon frère hein, y a plus de places !).

Harmony (globe trotteuse pauvre)