Yo ami lecteur.

J’aime ma Champagne. Il y a de belles villes (Reims, Epernay, Sézanne…), de superbes paysages, des gens sympas (genre moi quoi) et en plus, il y a le champagne (et ça, c’est pas négligeable !).

Et tu sais le plus de cette région, c’est qu’elle se trouve à 1h15 (voire 45 minutes en TGV) de Paris la capitâââle de notre pays (pour les nuls en géo) (je te jure que certains sont nuls à ce point) (je bosse en collège rappelle toi).

Je suis amoureuse de Paris. Oui, je n’y vis pas, ça aide. La proximité me permet de m’y rendre régulièrement et facilement. Mais visiter Paris ça se prépare mon ami. Les lieux touristiques typiques comme la Tour Eiffel et son phare, Notre dame et son bossu, la butte Montmartre et son Amélie Poulain, les Champs Elysées et son Joe Dassin, ça, c’est bien pour les touristes lambda.

Et toi, mon cher, tu n’es pas un touriste lambda. Tu viens à Paris pour découvrir de l’atypique, du jamais vu, du non-envahi-par-les-japonais. C’est pourquoi je vais te parler de la Petite Ceinture.

La Petite Ceinture à Paris

Kesako ? Je vais te le dire (dit-elle en mettant ses lunettes, fumant une pipe et caressant sa moustache et ses rouflaquettes tel Monsieur Faynot, son prof d’histoire au lycée) (Jean-Claude, je pense à toi mec).

La Petite Ceinture date du XIXème siècle, c’est la première ligne de transport urbain à Paris. Au départ, cette ligne servait pour transporter de quoi nourrir la populace, puis les premiers passagers sont arrivés vers 1862 (tu as vu cette culture, je m’épate moi-même, appelle moi Lorent Deutsh!). Mais, le métro est mis en place au début du XXème et la Petite Ceinture est délaissée par les usagers, méchant métro va…

La ligne meure petit à petit jusqu’au début de l’année 1990 (déjà que les 90’s nous ont pondu la Dance, tout fout le camp ma bonne dame !)

Maintenant, on peut visiter cette Petit Ceinture, un parcours piétons d’1,3km entre les rails inutilisés. On peut y voir les décors des gares désaffectées du côté du Boulevard Massena, certaines sont même réhabilitées en café comme la station de Passy La Muette (avec le petit vin blanc et le béret !) (oui c’est top cliché).
On part de la rue Balard jusqu’à la rue Olivier de Serres. On passe par le parc André Citroën, le parc Georges Brassens. On traîne aussi du côté de la Porte Dorée aux Buttes Chaumont. Le sentier entre les deux parcs est appelé le corridor vert de Paris car on y retrouve une faune de plus de 200 espèces végétales et animales (il n’y a pas de Lion rassure toi) (par contre, pour les insectes, j’peux rien faire).

J’ai pour habitude de me « perdre » dans Paris, c’est comme ça que je découvre des tas de rues et des bâtiments improbables. Et quand je suis vraiment perdue, j’arrive toujours à retrouver une station de métro qui m’amène à mon point de départ).

J’aime découvrir des choses plutôt étonnantes, loin des sentiers battus et des parcours touristiques classiques. Et Paris regorge de choses dans le genre. Les catacombes par exemple, la ballade en 2cv dans des endroits peu connus et j’en passe.

Mais tout ça ne se fait pas en une seule journée, alors autant se trouver des locations d’appartement de vacances à Paris. Imagine le rêve, deux/trois jours pour flâner tranquillou (sans enfants) (oui bon ok, c’est bien avec aussi) (mais sans c’est quand même cool) (comment ça mère indigne?!).

Alors, mon ami lecteur, quelques petits conseils pour toi : mets de bonnes baskets, prends une bouteille d’eau et une casquette quand il fait chaud. Et n’oublie pas ton appareil photo !

Attends un peu… ça fait pas un peu touristes japonais tout ça ?!

Donc, quand tu iras faire la Petite ceinture, pense à moi (comme je t’aime et tu me délivreras) (pardon) (mais c’est trop bon) (re pardon).

Harmony (guide) (à peu près)

LSP