Tu sais que j’aime ma fille. Et tu sais que j’aime les chaussures. J’aime les deux. Pas pareil, mais j’aime les deux.

Un jour, j’avais une envie folle de m’offrir de nouvelles chaussures. C’était un besoin vital. J’habitais près des magasins d’usine dont un en particulier d’où je ressortais systématiquement avec deux ou trois paires de chaussures.

J’avais vraiment besoin de retourner dans cette boutique parce que j’avais repéré une paire de magnifiques escarpins et j’avais fait la connerie de les laisser là bas.

Mais Chucky avait à peine deux ans et je l’avais dans les pattes. Et ce n’était pas un jour de nounou. La poisse…
J’ai cogité toute la matinée. Je ne pensais qu’à ces chaussures… J’ai donc appelé la nounou pour qu’elle prenne Chucky, juste pour aller dans ce magasin.

J’avais juste oublié le rendez vous chez le médecin l’après-midi même… En effet, Chucky était malade, elle toussait et faisait un peu de fièvre depuis la veille. J’avais donc pris rendez-vous chez le docteur…

Mais là, ça tombait vraiment très mal… Ce rendez vous en plein après-midi… Fallait que je me reprenne et que je reste raisonnable! La santé de ma fille avant tout!

……..

Tiens d’ailleurs, Chucky allait beaucoup mieux…. Exprès pour m’embêter?…..

bad Mother

Sans pitié, j’ai décalé le rendez vous, j’ai filé un Doliprane pour la miss et hop direction la nounou!

J’ai assouvie mon désir de chaussures, je n’ai pensé qu’à moi, j’ai choisi mon bien être à celui de ma fille!!! Et putain c’que ça fait du bien!

BAD MOTHER STYLE!