Tu sais, j’ai eu beaucoup de déboires concernant ma vie pro.

J’ai pas fait d’études, j’ai eu Pollux à 20 ans et je bossais dans la téléphonie mobile. A l’époque, c’était l’éclate, c’était le grand boum du portable, tout le monde en voulait on vendait comme des dingues!

J’ai travaillé pour tous les opérateurs que ce soit en boutiques ou en grandes surfaces.

J’étais chez LCFER au moment où J6M a viré tout le monde et empoché la thune. Puis, je suis entrée chez Bouygues télécon. j’avais un CDD et à la fin de du contrat bah on m’a gentiment remercier.

Du coup, j’ai cherché du boulot. Comme j’avais fait le tour de la téléphonie mobile, je voulais du changement et je cherchais une place de commerciale. J’ai rien trouvé d’intéressant et vendre du matériel de bureau ne me branchait pas.

Au bout d’un moment, j’ai pris le premier boulot qui venait rapport à ce que déjà à l’époque Paul Emploi m’avais sucré mes allocs.

Je me suis donc retrouvée chez Franprix a remplir des rayons, faire de la caisse et faire office d’assistante sociale pour les cas soc qui venaient chercher leurs bières quotidienne à 49 cent…

J’y suis restée trois ans. Ensuite, nous avons déménagé donc j’ai quitté ce magnifique boulot pour suivre mon homme.

Mais comme on cherche les embrouilles, nous avons déménagé la semaine avant que Wall Street pète les plombs et que la crise, la fameuse, se fasse remarquer en foutant le monde a découvert.

Je t’explique pas le bordel pour trouver du boulot!

Et en plus, nous étions dans un coin avec déjà peut de demandes d’emploi puisque que très rural.

Bref, j’ai bossé au bout d’un an pour un fournisseur d’énergies. C’est moi la gonzesse qui te faisait chier pendant que tu bouffais pour te vendre de l’électricité.

Ce boulot n’a rien donné rapport à ma chute dans les escaliers que je me suis tapé quatre mois d’accident de travail et un sacrum déplacé et des vertebres qui devraient pas être là où elles sont…

Bref, ça n’a pas marché aussi pour mon homme, donc, au bout de un an et demi, nous sommes revenus.

Mais cette fois, j’avais décidé de changer de voie. parce que le commerce direct, c’est bon, j’ai donné! Nous sommes au milieu des vignes et je suis comme qui dirait passionée par le champagne. Oué j’aime ça quoi!

Donc, j’ai entamé une formation de secrétaire viti-vinicole dans un centre de formation pour adulte reconnu dans la coin.

Quatre mois plus tard, je sors de là pleine d’espoir et heureuse d’avoir trouvé une branche qui me plait.

Et là, tous mes efforts sont récompensé car enfin, ça y est, j’ai chopé LA place que je voulais!

Dans à peine quelques jours, je vais prendre mon poste d’Assistant viticole! Yess!

J’en ai bien chié pour l’avoir sans compter les emmerdes que Paul Emploi m’a gentiment mis sur la tronche!

J’ai rien lâché, même si je n’avais plus d’allocs, je ne voulais pas retourner dans le commerce et surtout pas dans la téléphonie mobile! J’ai trop galéré pour en sortir!

Quand je me suis retrouvée en entretien pour LCFER, j’étais hyper dégoutée.

Mais au final, tout se termine bien!

Je vais bosser à 5kms de chez moi, pour un poste à temps plein en CDI et plus jamais je ne travaillerai le samedi en plus!

Je suis fière comme un bar tabac d’y être arrivé!

J’ai encore beaucoup de chemin à faire pour être au top dans ce job, mais mes patrons sont vraiment des gens bien, sympas et ils ne sont pas dans le cliché ‘viticulteurs avec le plus gros 4X4 qui se la donne à mort’.

Je suis vraiment contente et ChériChou, lui, est vachement soulagé!

Alors comme on dit chez moi: CHAMPAGNE!!!!!