Bien gérer ses émotions durant la grossesse : nos conseils

Bien gérer ses émotions durant la grossesse : nos conseils

Pendant la grossesse, il n’y a pas que le physique de la femme qui change. Ses habitudes et ses émotions subissent également les effets de la gestation. La femme enceinte est ainsi sujette à des changements d’humeur en fonction des évènements. Ce phénomène varie d’une femme à une autre et correspond à une activité hormonale tout à fait normale. Si vous attendez votre premier bébé, découvrez ici comment gérer vos émotions durant la grossesse.

Hormones et émotions : quel rapport ?

Il est important de savoir comment naissent les émotions durant la gestation pour pouvoir les gérer au mieux. Au cours de la grossesse, l’organisme de la femme génère une grande quantité d’hormones. Ce sont ces dernières qui influent sur votre humeur et par la même occasion, sur vos émotions.

Les réactions issues de ce processus sont variables. Entre inquiétude, colère, irritation ou encore agitation, la femme enceinte est sujette à de nombreuses émotions difficiles à contrôler. Certaines femmes en arrivent même, du fait des hormones, à ne plus supporter leur mari. Vous pouvez voir cet article pour en savoir plus à propos.

Les hormones sont aussi responsables de la fatigue, d’un certain manque d’attention et surtout, d’un changement d’habitudes alimentaires.

En principe, ces changements s’observent durant les trois premiers mois de grossesse et peuvent refaire surface quelques semaines avant l’accouchement.

Les changements morphologiques également à la base des émotions ?

Il n’y a pas que les hormones qui sont à la base de ces changements d’humeur. Les changements physiques remarqués chez la femme enceinte sont aussi (d’une certaine manière) à l’origine des sentiments qu’elle ressent.

Certaines se sentent en effet fières de voir leur ventre s’arrondir, fières de ressentir un être bouger en elles. D’autres par contre se retrouvent dégoûtées par leur nouvelle corpulence et leur prise excessive de poids. Elles ont tendance à mal réagir aux remarques qui leur sont faites à propos et détestent se regarder dans un miroir.

De nombreuses femmes enceintes évoquent aussi la croissance du ventre comme frein à certains de leurs mouvements. Un sentiment de lassitude de la grossesse finit donc par s’installer à la longue.

Nos conseils pour gérer vos émotions durant la grossesse

enceinteEn tant que future maman, lorsque vous êtes submergée par cette vague d’émotions, il est préférable d’adopter certaines attitudes. Voici comment vous y prendre.

Discutez-en avec vos proches et votre conjoint

Il est important que vous exposiez vos ressentis à vos proches. Surtout à votre mère qui a sûrement l’expérience de la grossesse. Cela vous fera un bien fou psychologiquement. Vous pourrez trouver par la même occasion certaines astuces pour surmonter cette période de votre vie.

Comme dans tous les couples, la communication est la base d’une relation solide. En discuter avec votre partenaire vous permettra de prendre les décisions idoines pour votre bien-être (changement de logement, embauche d’une assistante à domicile…).

Pensez à vous reposer

C’est essentiel pour une femme enceinte. Le repos permet de réduire le stress, l’anxiété et l’énervement. Vous devez éviter le surmenage et apprendre à confier vos tâches. La petite astuce pour vous reposer au mieux : écouter son corps. Si vous ne vous sentez pas prête pour faire la cuisine ou le ménage, demander de l’aide.

Trouvez un équilibre entre votre corps et votre esprit

Gardez à l’esprit que, quelles que soient vos émotions, elles ont un impact direct sur votre santé physique. Si vous êtes en colère, votre tension monte et lorsque vous êtes inquiète, votre pression sanguine peut s’élever à tout moment. Une série de situations qui pourrait engendrer un malaise à n’importe quel moment pour vous et votre bébé.

Pour prévenir d’éventuels désagréments, il serait préférable que vous preniez conscience de votre état actuel. Acceptez le fait que vous êtes enceinte et attelez-vous à vivre avec, positivement. Suivez des cours d’éducation maternelle et pratiquez des exercices de yoga pour femme enceinte.

À défaut de voir un psychologue, parlez à votre sage-femme

Contrairement à ce que beaucoup pourraient penser, la sage-femme n’a pas seulement une connaissance des méthodes d’accouchement. Elle est également capable d’assister la femme enceinte avant et après l’accouchement. Son accompagnement aide les couples à renforcer leur lien avec l’enfant et à être confortés quant à leur aptitude à être parent. Vous pouvez donc lui parler de vos ressentis sans honte.

En outre, il faut aussi :

  • Faire une pause lorsque vous ressentez une certaine colère ;
  • Manger sainement (surtout les aliments riches en fer) ;
  • Se mirer et s’apprécier ;
  • Faire de petites balades (surtout lorsque vous sentez des émotions négatives).
Les commentaires sont clos.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer