Cheveux bouclés ou frisés : 9 choses à ne pas faire

Cheveux bouclés ou frisés : 9 choses à ne pas faire

Comment obtenir des boucles plus saines et plus naturelles ? 

Vous êtes mécontentes de votre tignasse ? Vous rêvez d’une meilleure coiffure plus naturelle ? Les mauvais jours capillaires s’enchaînent et deviennent des semaines ou des mois ?  Vous vous demandez sûrement ce que vous devriez ajouter à votre routine capillaire ?  Il faut d’abord vous poser la question “Que pourrais-je faire différemment ?” 

Les cheveux naturellement bouclés, curly, frisés ou afro sont tellement plus complexes que des cheveux lisses. Il y a tellement de facteurs qui peuvent contribuer à obtenir des résultats positifs. Mais un mauvais soin capillaire peut vite conduire à la catastrophe. La plupart d’entre nous connaissent les coupables habituels : Votre cuir chevelu à besoin de plus d’hydratation ou vous ne coupez pas vos cheveux assez souvent, pour n’en nommer que quelques-uns.

Suivez le guide et arrêtez de faire ces 9 choses

Voici les 9 choses que vous faites mal auxquels vous n’avez peut-être pas pensé. 

1. Utilisation d’un après-shampoing à rincer comme masque revitalisant sans rinçage

Tous les conditionneurs (après-shampoing) ne sont pas égaux. Les revitalisants ont un rôle à jouer dans votre coiffure. Vos cheveux sont la star, l’après-shampoing est le metteur en scène, et le revitalisant sans rinçage est dans un rôle de soutien. 

Chacun de ces produits est important et ils fonctionnent bien de concert, mais leurs rôles sont très différents. Ils ont chacun leur propre scénario et livrent leurs lignes de dialogue en conséquence. En d’autres termes, chacun est formulé très différemment et chacun a un but très spécifique.

L’après-shampoing classique est destiné à fermer la cuticule après le shampooing et à lui apporter adoucissement et hydratation. Un revitalisant sans rinçage a pour but de retenir l’humidité et de fournir une protection supplémentaire. Ils ne sont pas interchangeables. Ce n’est pas la fin du monde si vous le faites de temps en temps. Cependant, je vous mets en garde contre l’intégration de cette pratique dans votre routine habituelle de soins capillaires. Si vous ressentez une irritation du cuir chevelu et de la peau ou une accumulation de produit, cela pourrait en être la raison.

2. En parlant d’après-shampoing, il faut éviter de sur-conditionner

En ce qui concerne le conditionnement en profondeur, si vous le laissez pendant la nuit ou au-delà des indications sur le flacon, vous n’apportez aucun conditionnement «supplémentaire» à vos cheveux. 

Les conditionneurs profonds sont formulés pour cesser de fonctionner une fois qu’ils ont atteint le point d’absorption maximal. Celui-ci a été prédéterminé bien avant qu’il ne soit approuvé et commercialisé dans les rayons du magasin pour les consommateurs. 

Quel mal cela pourrait-il causer ? Au fil du temps, cela entraînera un changement dans les éléments structurels de vos cheveux bouclés, ce qui entraînera un affaiblissement des boucles. Cela est également vrai pour des cheveux qui ont été défrisés ou lissés.

Remarque : un conditionnement excessif peut également se produire si vous utilisez un revitalisant à rincer en plus d’un revitalisant en profondeur. Vous n’en avez besoin que d’un seul, sauf indication contraire du fabricant. Pensez-y comme si vous suiviez une recette. Si les instructions incluent 1 tasse de farine et que vous décidez d’ajouter 2 tasses, la recette entière ne fonctionnera tout simplement pas. C’est une étape supplémentaire dont vous n’avez tout simplement pas besoin.

3. Sauter les traitements de conditionnement en profondeur.

Pour continuer sur le sujet des après-shampoings pour cheveux bouclés, si vous devez sauter une étape, ne sautez pas celle-ci. 

Vos cheveux sont confrontés aux éléments et à l’humidité jour après jour, ils ont besoin et méritent des soins supplémentaires. Par exemple, après une longue semaine de travail. Une pénétration intensive, une réparation et une rétention d’humidité sont exactement ce dont vos cheveux ont besoin pour s’épanouir et être préparés pour la nouvelle semaine à venir. Le conditionnement en profondeur est votre façon de récompenser vos cheveux et les 20 minutes supplémentaires en valent la peine.

4. Ne pas lire les ingrédients.

Vous avez une tonne de produits dans votre salle de bain mais vous ne savez pas lesquels utiliser. C’est un phénomène très courant chez les filles qui ont de belles chevelures bouclées. Un bon point de départ est de lire l’étiquette pour voir ce que chaque produit contient. Si vous ne savez pas ce que vous mettez sur vos cheveux, comment saurez-vous ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas ? Si, par exemple, le produit contient une concentration élevée d’alcool isopropylique, vos cheveux peuvent ressentir de la sécheresse et des frisottis. La liste des ingrédients est le meilleur outil à votre disposition pour déterminer si un produit est un bon choix ou non.

5. Le style à son importance. Basique!

Il existe certaines coiffures, même celles considérées comme des «styles protecteurs», qui peuvent ajouter du stress à vos cheveux, provoquant l’usure des cheveux avec le temps. Mon style préféré, le chignon, en est un excellent exemple. Tirer vos cheveux en un chignon serré jour après jour, ajoute du stress au même endroit et au fil du temps, vous ressentirez une rupture à la base du chignon. Si le chignon est votre style préféré, le desserrez est une bonne solution pour éviter le stress.

6. Il vaut mieux laisser certaines choses intactes.

Vous tournez vos doigts dans vos longs cheveux lorsque vous vous ennuyez. Vous tirez énergiquement sur le peigne ou la brosse lors du coiffage. Toutes ces torsions, tous les jours, c’est trop. 

Trop manipuler vos cheveux va entraîner le pire des problèmes : la casse. Parfois, la meilleure chose que vous puissiez faire pour vos cheveux est simplement de les laisser tranquilles. Opter pour des looks qui durent quelques jours fera des merveilles pour la santé et l’apparence de vos cheveux.

7. Ne pas shampouiner assez souvent.

Je sais que certaines “naturalistes” ont mené une guerre contre le shampooing et ne le jugent pas nécessaire. Cependant, je ne fais pas partie de ces personnes. Je suis fermement convaincue que les cheveux et le cuir chevelu doivent être nettoyés et que l’ajout d’autres produits aux cheveux qui n’ont pas été lavés ne fera qu’aggraver les choses. Cela étant dit, ce qui est considéré comme «assez souvent» varie d’une chevelure bouclée à l’autre.

Si vous ressentez une inflammation du cuir chevelu, des démangeaisons, des pellicules et / ou une excrétion excessive, envisagez la possibilité que ce soit parce que vous devriez augmenter votre fréquence de nettoyage.

8. Utiliser un shampooing abrasif.

En parlant de shampooing, un shampooing approprié est tout aussi important que le shampouinage lui-même. Si vous êtes trop agressives pendant le shampooing, vous pourriez endommager gravement les follicules pileux. Nettoyer vos cheveux en utilisant vos ongles plutôt que le bout des doigts peut provoquer une inflammation et endommager votre cuir chevelu. Même si cela semble très efficace comme méthode, rien de bon ne peut en sortir!

Le frottement constant provoque non seulement des dommages et des frisottis, mais il rend votre cuir chevelu vulnérable aux infections. Masser doucement avec le bout des doigts et la paume de vos mains, en vous concentrant sur les racines, vous sauverez vos cheveux curly..

9. Les accessoires et outils capillaires ont aussi besoin d’amour.

Les germes et les bactéries se développent et se reproduisent sur les surfaces et vos accessoires capillaires ne font pas exception. Pensez à tous les produits et résidus laissés à chaque fois qu’ils sont utilisés. 

La fréquence à laquelle ils doivent être nettoyés et désinfectés dépend de la fréquence à laquelle vous les utilisez. Pour vous donner un ordre de grandeur, un groupe de scientifiques a testé 30 brosses à cheveux et a constaté qu’elles contenaient plus de bactéries par centimètre carré qu’un siège de toilette. Maintenant, pensez à la fréquence à laquelle vous nettoyez vos toilettes et comparez-la à la fréquence à laquelle vous nettoyez vos outils capillaires…

soins capillaires

Si l’une de ces choses correspond à votre situation, vous avez peut-être trouvé la solution pour vivre une meilleure vie capillaire !

One thought on “Cheveux bouclés ou frisés : 9 choses à ne pas faire

Les commentaires sont clos.

Les commentaires sont clos.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer